mis à jour le

Ramadan révolutionnaire : un an de prison pour quiconque ne jeûne pas !

Un comité juridique aux ordres des groupes armés à Alep a?décidé d'emprisonner pour un an « quiconque ne jeûne pas durant le mois de?ramadan et qui l'affiche publiquement », une décision qui a suscité la?polémique dans les régions contrôlées par l'opposition. Le comité précité a?quant à lui justifié sa décision, rappelant que celle-ci figure dans « la? loi pénale arabe unifiée » émanant de la Ligue arabe.

Le conseil juridique unifié de l'opposition syrienne,?dont le siège se situe au quartier Al-Ansari à Alep a insisté dans un avis?portant le numéro 23 sur « l'interdiction de s'abstenir de jeûner le mois? de ramadan sans aucune raison valable, et rappelle que la loi pénale arabe ?unifiée adoptée doit être appliquée par le conseil, et cette loi est puisée de? la charia islamique. Sur ce, quiconque s'abstient de jeûner et l'affiche ?publiquement sera condamné à un an de prison ». Toutefois, le même conseil? a exclu de cette « fatwa » les combattants qui constituent « un ?cas exceptionnel », les appelant à ne pas afficher publiquement leur? rupture du jeûne.
Et le conseil d'ajouter que cette décision est entrée en?vigueur à la mi-octobre dernier.
Cette loi a suscité des réactions opposées dans les rangs ?des partisans de l'opposition. Un certain Mohammad ElKasb a posté sur la page? de socialisation Facebook du conseil : « C'est une loi laïque et n'a?rien à voir avec la charia islamique. La charia est un ensemble de lois et de ?décrets, ne vous laissez pas tromper par les laïcs ».
Un autre internaute « Fadi S. I. » a ?ironisé : « Sera exclu de cette sanction celui qui paie une expiation équivalent à un site industriel qui peut être démantelé et vendu dans les marchés du voisin ?turc », en allusion aux vols systématiques par les groupes armés des? industries situées à Alep, estimées à un millier par le gouvernement syrien, et? dont les équipements ont été vendus à la Turquie.
Pour sa part, « le comité légal » de?l'opposition à Alep a soutenu sur sa page sur Facebook la décision du?« conseil », considérant que l'abstention de jeûner est un grand ?crime. Ce comité a été formé suite à un accord entre plusieurs groupes?« islamistes » de l'opposition en Syrie, dont notamment la brigade? Attawhid et le front Al Nosra.
Les groupes armés de l'opposition contrôlent la plupart? des régions de la campagne d'Alep, et la moitié de la ville d'Alep du côté? nord-Est. Ils y établissent des tribunaux et des comités distincts, selon? l'identité du groupe qui contrôle telle ou telle région.

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

ramadan

AFP

Ramadan au Niger: une trentaine de bouchers clandestins arrêtés

Ramadan au Niger: une trentaine de bouchers clandestins arrêtés

AFP

Tunisie: manifestation pour la liberté de manger en public durant le ramadan

Tunisie: manifestation pour la liberté de manger en public durant le ramadan

AFP

Les Libyens n'ont pas le coeur

Les Libyens n'ont pas le coeur

Révolutionnaire

AFP

L'Afrique du Sud prie pour Mandela, "âme révolutionnaire et aimante"

L'Afrique du Sud prie pour Mandela, "âme révolutionnaire et aimante"

AFP

Tunisie: la jeunesse révolutionnaire éc

Tunisie: la jeunesse révolutionnaire éc

Farid Mnebhi

Maroc : un Discours Royal du 20 Août Révolutionnaire

Maroc : un Discours Royal du 20 Août Révolutionnaire

prison

AFP

Niger: 1 an de prison pour 3 policiers après des violences sur un étudiant

Niger: 1 an de prison pour 3 policiers après des violences sur un étudiant

AFP

RDC: présentation des auteurs présumés d'attaques de prison et commissariats

RDC: présentation des auteurs présumés d'attaques de prison et commissariats

AFP

RDC: un mort et des blessés lors d'une évasion de la prison de Bukavu

RDC: un mort et des blessés lors d'une évasion de la prison de Bukavu