mis à jour le

13% DU TOTAL DES MARCHES DU PREMIER TRIMESTRE DE 2013 : Les marchés de gré à gré engloutissent 13 milliards de Cfa

La situation des marchés publics passés, durant le premier trimestre de 2013, faite par la direction centrale des marchés publics, a aussi révélé la part des gré à gré, dans la commande publique. En effet, ces marchés passés par entente directe, constituent les 13% du total des marchés immatriculés, durant les trois premiers mois de cette année. Ils occupent au total, 13 664 777 173 francs Cfa.

Et ces marchés passés par entente directe ont été plus importants, en termes de nombre, que les avenants qui occupent (6%) du total des marchés immatriculés dans la période, les appels d'offres internationaux (5%), les avenants (6%) les demandes de proposition (3%) et les appels d'offres restreints 11%. Seuls les appels d'offres ouverts (62%), restent plus élevés qu'eux.

Le budget de fonctionnement champion en financement des gré à gré

Et ces marchés de gré à gré ont été regroupés en trois catégories, selon l'origine du financement. D'abord, il y a que les marchés par entente directe qui sont financés par le budget de fonctionnement consomment plus de 10 milliards de francs Cfa du total de 13 664 777 173 francs Cfa. Ils sont les plus importants côté montant. Ensuite, 50% des marchés passés par entente directe ont été financés à partir des comptes spéciaux du trésor à hauteur de 3 398 764 063 francs Cfa. Le budget consolidé d'investissement (Bci) aura lui, financé les marchés de gré à gré à hauteur de 8%. Il aura versé 260 489 160 francs Cfa à nos entreprises.

Macky fait moins de gré à gré que Wade en 2012, mais plus en 2010 et 2011

Et par rapport au premier trimestre de l'année précédente, le régime libéral avait fait bien plus, en matière de marchés de gré à gré. Car, la
situation des marchés passés, durant les trois premiers mois de l'année 2012, c'est-à-dire sous Abdoulaye Wade, renseigne que les marchés passés par entente directe se sont chiffrés à 25 864 868 026 francs Cfa. Ce type de passation, bien moins transparent que les autres, et non moins décriés, occupe 14% des marchés passés en 2012. C'est-à-dire, à 1 point supérieur au pourcentage des gré à gré du premier trimestre de 2013. Cependant, le montant global des marchés passés par entente directe se chiffre à 25 864 868 026 francs Cfa. Soit largement supérieur à celui de 2013. Et en comparant le premier trimestre de 2013 à celui de 2012, les marchés de gré à gré ont chuté de 12 200 090 853 francs Cfa pour cette année. C'est-à-dire, une baisse presque de moitié par rapport à l'année 2013.

Cependant, le régime libéral aura fait mieux que le pouvoir de Macky Sall en 2011. Avec une commande publique de 115 895 346 812 francs Cfa pour le premier trimestre de 2012, le montant global des marchés passés par entente directe est ressorti à 6 433 474 912 francs Cfa pour la même année. C'est-à-dire, deux fois moins que les 13 664 777 173 francs Cfa des trois premiers mois de 2013. La différence est de 7 231 302 261 francs Cfa, soit plus de la moitié des marchés de gré à gré de 2013. En 2010 aussi, le régime libéral a fait bien mieux que Macky Sall et son équipe. Parce que les marchés passés par entente directe ont été contenus à 4 906 432 681 francs Cfa pour le premier quart de l'année. Là aussi, le montant est largement en dessous de celui de l'année 2013.

22 marchés de gré à gré

Des marchés passés par entente directe, il y en a eu plusieurs durant le premier trimestre de l'année 2013. Et sur la liste des marchés du premier trimestre de 2013, la direction centrale des marchés publics, l'on peut en dénombrer 22. Et la Dcmp a aussi souligné en bas de page que «les marchés régis par l'article 76 alinéa 2 a) du décret n°2011-1048 du 27 juillet 2011 portant Code des marchés publics, relatifs aux travaux, fournitures et services dont l'exécution doit s'entourer de mesures particulières de sécurité lorsque la protection de l'intérêt supérieur de la nation l'exige, ne font pas l'objet d'une publication». Aucun marché de gré à gré de la présidence ou de la primature ne figure dans le document de la Dcmp.

Ainsi, parmi la liste de ces 22 marchés de gré à gré qui ont été listés par la Dcmp, le ministère de l'Intérieur est l'auteur de 5 d'entre eux. En effet, le département ministériel du Général Pathé Seck, d'après le document de la Dcmp qui fait la situation des marchés passés au premier trimestre de l'année 2013, a passé un marché de fourniture de produits d'entretien pour 80 millions de nos francs Cfa, par entente directe. A celui-ci, s'ajoutent deux marchés de remblaiement, pour un montant global qui avoisine les 80 millions de francs Cfa. Le même ministère a aussi attribué un marché par entente directe, pour 9 millions de nos francs pour l'acquisition de lits et un autre marché pour l'acquisition d'électropompes pour un montant de 159 millions de francs Cfa. Serigne Mbaye Thiam et le ministère de l'Education ont aussi goûté à cette forme peu transparente de passation. Car leur marché de fourniture d'imprimés spéciaux pour la seconde session du Bfem d'octobre de 2012 a été passé par entente directe. Quant au ministère de l'Urbanisme et de l'Habitat, il a lui aussi passé deux marchés de gré à gré, pour des études techniques de viabilisation et de contrôle des travaux pour Dakar et les 15 autres villes de l'intérieur du pays. Deux lots de chacun plus de 150 millions de francs Cfa.

La Senelec a, elle aussi, usé de cette forme de passation pour la location et l'exploitation d'une puissance de 66 MW au Diesel Oil. Un marché de 7 250 806 991 F CFA HT qu'il a attribué à Apr Energy Llc. Et un autre marché de 270 milliards de Cfa de la Senelec a aussi été immatriculé. Passé par entente directe, il n'a cependant, visiblement pas été comptabilisé dans le montant global des marchés de gré à gré du premier trimestre de 2013, qui est de 13 664 777 173 francs Cfa.

Des établissements hospitaliers aussi ont fait usage de gré à gré pour acquérir des médicaments et autres équipements médicaux. Les communes de Sendou et de Tivaouane, se sont aussi approvisionnées en médicaments via cette forme de passation.

Le Populaire

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

Total

AFP

Pétrole: Total obtient une concession au large du Sénégal

Pétrole: Total obtient une concession au large du Sénégal

AFP

Congo: Total lance l'exploitation du projet pétrolier de Moho Nord

Congo: Total lance l'exploitation du projet pétrolier de Moho Nord

AFP

Total choisi pour mettre en oeuvre un projet de terminal gazier en Côte d'Ivoire

Total choisi pour mettre en oeuvre un projet de terminal gazier en Côte d'Ivoire

marches

AFP

Calabar, des marchés d'esclaves au trafic de migrants

Calabar, des marchés d'esclaves au trafic de migrants

AFP

Présidentielle en RDC : appel

Présidentielle en RDC : appel

AFP

Afrique: les entreprises locales grignotent les marchés des multinationales

Afrique: les entreprises locales grignotent les marchés des multinationales

2013

AFP

Madagascar: reprise du procès du lynchage d'un Français et d'un Italien en 2013

Madagascar: reprise du procès du lynchage d'un Français et d'un Italien en 2013

AFP

Attaques de 2013 en RDC : vingt ans de prison pour 17 adeptes d'une secte

Attaques de 2013 en RDC : vingt ans de prison pour 17 adeptes d'une secte

AFP

Comores: lourdes condamnations après la tentative de putsch d'avril 2013

Comores: lourdes condamnations après la tentative de putsch d'avril 2013