mis à jour le

Orange, Deutsche Telekom et Telefonica perquisitionnés

Points: 
La Commission européenne ouvre une enquête pour abus de position dominante
«Stupeur» chez ces opérateurs, mais ils sont contraints de collaborer

Bruxelles s’est invitée la semaine dernière dans les locaux de trois grands opérateurs télécoms : Orange, Deutsche Telekom et Telefonica. La Commission européenne, gardienne de la concurrence en Europe, soupçonne ces groupes d’abus de position dominante sur le débit internet.

en lire plus

L'Economiste

Ses derniers articles: Placard  Un Monde Fou  De Bonnes Sources