mis à jour le

La forteresse de Kadhafi, Bab al-Azizia, après le passage des rebelles à Tripoli le 26 août REUTERS/Anis Mili
La forteresse de Kadhafi, Bab al-Azizia, après le passage des rebelles à Tripoli le 26 août REUTERS/Anis Mili

Où sont passés les milliards de Kadhafi ?

  • Le quartier d’Abou Salim a été pris d’assaut par les rebelles avec l’aide de frappes aériennes de l’Otan.
  • Des  poches de résistance pro-Kadhafi affrontent les rebelles dans plusieurs régions notamment à Syrte où une offensive a commencé le 24 août 2011.
  • Les Etats-Unis et l’Afrique du Sud sont parvenus à un accord sur le dégel de 1,5 millions de dollars d’avoirs libyens gelés.
  • Le CNT s’est officiellement installé à Tripoli, la capitale libyenne, pour amorcer la transition post-Kadhafi.

 

- Vendredi 26 août -

19:25 [BBC] Tripoli contrôlée à 95 % par les rebelles.

Selon un leader du mouvement de rébellion, Abdel Nagib, «il reste seulement quelques poches de résistance» dans les quartiers de Saladin et d'Abou Salim. Il espère que Kadhafi sera capturé dans les prochaines 72 heures.

18:43 [Reuters, 20minutes] Les rebelles encercleraient Kadhafi et son entourage à Tripoli.

Selon un membre du CNT, les rebelles ont assiégé et surveillent le secteur où se cache Kadhafi et sa famille. Le lieu exact n’a pas été divulgué.

18:26 [Reuters]  L’assassinat du général Abdel Fatah Younès reste un problème pour la tribu Obeidi qui cherche toujours à venger sa mort.

Abdul Fatah Younis était l’ancien n°2 du gouvernement libyen et ministre de l’Intérieur. Il avait démissionné en février 2011 et incité l’armée à rejoindre le soulèvement populaire en s’alliant aux rebelles.

17:40 [BBC] Un membre du CNT a rapporté à la BBC que 2,9 milliards de dollars avaient disparu du  fond d’investissement libyen.

Mahmoud Badi désigné par le CNT pour dégeler les avoirs libyens a annoncé qu'il y avait eu «un mauvais usage ou un détournement des fonds et les pertes pourraient être plus grandes». Le Libyan investement authority (Lia) est le fond souverain libyen qui détient des actifs évalués à plus de 70 milliards de dollars.

17:30 [Skynews] Les rebelles avancent dans le quartier de Saladin à Tripoli pour attaquer la Brigade de Khamis.

La Brigade de Khamis est une brigade de forces spéciales de l’armée libyenne de 10 000 hommes commandés par Khamis, un des fils de Mouammar Kadhafi.

17:27 [BBC] L’Union Africaine appelle à établir un gouvernement de transition qui prenne aussi en compte les membres de l’administration de Mouammar Kadhafi.

17:08 [ShababLibya, Al Arabiya]  A la recherche des gardes du corps «femmes» de Kadhafi.

Quand les rebelles sont entrés dans Bab al-Azizia, forteresse de Kadhafi, ils s’attendaient à trouver plus que la famille du dictateur. Les célèbres gardes du corps féminines surnommées les «Amazones» ou les «soeurs révolutionnaires» du dictateur n’étaient en effet pas là. Entraînées militairement et loyales jusqu'à la mort à leur chef, ces quatre cents femmes devaient aussi faire vœu de chasteté lorsqu’elles intégraient la garde rapprochée de Mouammar Kadhafi.

16:50 [Al Jazeera] Jacob Zuma, le président sud-africain justifie  la non-reconnaissance du CNT.

«En ce moment, il y a des combats. Donc nous ne pouvons pas rester là et dire que c’est "le" gouvernement légitime maintenant.»

16:28 [Reuters] Amnesty International clame avoir découvert des preuves des exécutions de prisonniers par des forces pro-Kadhafi dans deux camps militaires de Tripoli.

16:20 [Euronews] Bab al-Azizia, le bunker de Mouammar Kadhafi: une ville de 30 kilomètres de tunnels qui mènent à l’aéroport de Tripoli ou vers la côte.


15:55 [Tunisie actualité] 200.000 ouvriers tunisiens pourraient profiter de la reconstruction en Libye.

Le ministre de la Planification et de la Coopération internationale, Abdelhamid Triki, a déclaré que «dans le cadre de la reconstruction en Libye, celle-ci offrira de grandes opportunités pour les travailleurs tunisiens». Par ailleurs, les pays du Golfe ont manifesté leur volonté de recruter des compétences tunisiennes, comme des cadres ou des futurs diplômés.

15:47 [BBC] Les Nations unies désapprouvent la mise à prix sur la tête de Kadhafi.

L’Onu a prévenu les chasseurs de primes que «le respect de la loi est essentiel», d’après le porte-parole Rupert Colville et que «des exécutions sommaires ne sont pas acceptables ni en temps de paix, ni en temps de guerre».

15:29 [Reuters] L’Algérie dément tout lien entre la reconnaissance du CNT et sa lutte contre al-Qaida

Une source du gouvernement algérien avait rapporté à Reuters que le pays ne reconnaissait pas encore le CNT car il voulait être certain que les rebelles s’engageraient à combattre les islamistes dans le nord de l’Afrique. Un porte-parole du gouvernement algérien a démenti le vendredi 26 août cette information.

15:40 [BBC, Reuters] Un officiel de l’Union africaine a rappelé que 20 pays africains ont déjà individuellement reconnu le Conseil national de transition.  

15:35 [Euronews] Le CNT a installé huit de ses membres à Tripoli. Les rebelles traquent les snipers et passent la capitale au peigne fin.


15:32 [BBC, The Norway Post] La Norvège est prête à libérer 370 millions de dollars d’avoirs libyens gelés dans les banques norvégiennes, dès que l’ONU donnera son feu vert.

14:55 [MSF] L'organisation internationale Médecins sans frontières vient en aide aux hôpitaux libyens.

Submergés par l’arrivée de blessés par balles, les hôpitaux en Libye ne peuvent plus assurer les soins et venir en aide à toutes les victimes. Une équipe de MSF, s’est rendue dans trois structures de santé qui manquent d’équipements médicaux essentiels.

«Les hôpitaux de Tripoli sont confrontés à un nombre croissant de graves cas de traumatisme. Lors de la première journée des combats, l’une des cliniques a soigné 100 blessés. Ce même établissement a traité 90 cas de fractures ouvertes ces derniers jours.»

«L’équipe de MSF va tenter d’accéder à d’autres établissements de la ville dans les prochains jours dans la mesure où les conditions de sécurité le permettent. Trois personnes de MSF sont actuellement présentes à Tripoli. Elles seront bientôt rejointes par d’autres équipes médicales MSF venant de Tunisie et d'autres villes de Libye.»

14:46 [Otan] Le bilan des frappes aériennes de l’Otan pour la journée du jeudi 25 août 2011.

14:40 [Al Jazeera, Kapitalis] Des affrontements opposent des combattants rebelles et des soldats pro-Kadhafi à la frontière tuniso-libyenne de Ras Jédir.

14:26 [BBC, 20 minutes] L’aviation britannique bombarde un bunker à Syrte tandis que les rebelles se préparent à lancer une offensive sur la ville.

13:26 [BBC] La prudence de la communauté internationale sur le dégel des avoirs libyens.

Selon un correspondant de la BBC, Jon Leyne, elle émettrait des réserves sur le fait de donner trop d’argent à la Libye même s’il s’agit de ses avoirs et que le CNT devra en assumer la responsabilité.

13:15 [Reuters, Al Arabiya] Des forces de Kadhafi bombardent l’aéroport de Tripoli.

13:10 [Al Jazeera] L’hôpital d’Abu Salim à Tripoli, la capitale libyenne, semble coupé du monde. Un manque flagrant de moyens et de médecins.

Les journalistes d’Al Jazeera rapportent des images qui montrent l’ampleur du désastre, des corps criblés de balles à l’intérieur et à l’extérieur du bâtiment.  


12:45 [Al Jazeera] Des avions britanniques auraient bombardé l’un des QG de Mouammar Kadhafi à Syrte.  

12:32 [Reuters] Le plan de Kadhafi pour faire de Lampedusa un «enfer».

Selon le ministre des affaires étrangères italien, Franco Frattini, l’Italie a des preuves comme quoi Mouammar Kadhafi a planifié de transformer l’île de Lampedusa en un «enfer» en envoyant des milliers de migrants africains par bateau. Le ministre a déclaré qu’il avait de «terribles messages» qu’il allait rendre public bientôt dans une interview à Avvenire, un journal italien.

12:28 [France 24] Un correspondant de France 24 à Tripoli, Matthieu Mabin:  

«Nous assistons au moment le plus triste du conflit. Les opposants de Kadhafi traquent les partisans, ils auront sûrement à rendre des comptes à la fin du conflit.»


12:12 [BBC] Le CNT vise une reconnaissance de l’ONU en septembre.

«Nous espèrons que la Libye occupera le siège qu’elle détient aux Nations unies», a déclaré Mahmoud Jibril, Premier ministre du CNT, à Istanbul, lors de sa rencontre avec le ministre des Affaires étrangères turc, Ahmet Davutoglu.

12:00 [TV5 Monde, OIM] Un deuxième bateau de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) partira de Benghazi pour Tripoli.

Ce deuxième bateau qui quittera Benghazi vendredi 26 août transportera des migrants ainsi que de la nourriture, des biens de première nécessité, de l’aide médicale de même qu’une cinquantaine de travailleurs humanitaires. Le bateau devrait parvenir à Tripoli durant le week-end.   

11:50 [Al Jazeera] Les rebelles contrôlent le quartier d’Abou Salim à Tripoli.

Les combats se poursuivent à Ghargour et au quartier général de Mouammar Kadhafi, Bab al-Azizia. Par ailleurs, il semble qu'un assaut se prépare à Syrte.

11:38 [The Time of India] Plusieurs Indiens tentent de fuir la Libye après la mort dans des tirs croisés d’un civil de nationalité indienne.  

Le secrétaire des Affaires étrangères, Ranjan Mathai, a déclaré qu'il aiderait tous les Indiens qui souhaitent quitter l'Afrique du Nord à rentrer en Inde.

11:30 [Reuters] L’Union africaine pourrait prochainement reconnaître le CNT comme le seul représentant légitime en Libye.

«Il y a une forte possibilité que l’Union africaine reconnaisse le CNT ce vendredi (26 août 2011) mais appelle à l’inclusion du régime de Kadhafi dans le gouvernement de transition», a déclaré une source au sein du gouvernement sud-africain.

Le Conseil pour la paix et la sécurité de l’UA se réunit ce vendredi en Ethiopie et abordera entre autres la situation libyenne.

11:16 [Skynews] La situation à Tripoli se détériore alors que les combats autour de Bab al-Azizia continuent. La ville commence à manquer d’eau, de nourriture et d’électricité.

10:50 [Reuters] L’Italie se rassure sur les réserves de gaz et de pétrole en Libye.

Le ministre des Affaires étrangères italien, Franco Frattini, a déclaré à la radio que les installations de pétrole et de gaz en Libye n’étaient pas endommagées par le conflit et qu’elles étaient prêtes à reprendre leur activité dès lors que les conditions de sécurité le permettront.   

10:43 [Amnesty international] L’organisation, Amnesty international, dénonce les tortures et les mauvais traitement pratiqués par les deux camps en Libye.

10:41 [RTBF] Aïcha Kadhafi s’exprimait lors d'une interview sur la situation en Libye le 24 août. «Je ne me cache pas je suis chez moi». 

«Ce mot de "départ", mais où voulez-vous qu’il parte? Ce pays c’est sa terre, son peuple. Il y a une chose que vous ne comprenez pas et que vous ne comprendrez jamais, mon père est un symbole.»

«J’ai étudié en France et je l’ai aimé ce pays, jamais je n’aurais imaginé que ce pays aurait tué mon frère et sa famille.»

 


10:40 [Tchadpages, Maliweb] Des militaires libyens pro-Kadhafi seraient au nord du Mali.

Selon plusieurs sources maliennes, une colonne de dix véhicules en provenance du sud-ouest de la Libye est entrée au Mali par la frontière avec le Niger. A sa tête, un lieutenant-colonel touareg de l’armée de Kadhafi.

10:37 [BBC] La victoire du CNT dépend du dégel des avoirs libyens.

Le Premier ministre du Conseil national de transition libyen, Mahmoud Jibril, a déclaré lors d'une conférence en Turquie:

«le dégel des avoirs libyens est la condition de la victoire de la rébellion et de la mise en fonction du nouveau gouvernement après le régime de Kadhafi.»  

10:34  [France 24, Agence Tunis Afrique Presse] Les affrontements continuent à la frontière tuniso-libyenne de Ras Jédir.

Le poste frontalier de Ras Jédir est en état d’alerte. Des réfugiés libyens continuent d’affluer et les affrontements entre pro-kadhafi et rebelles perdurent du côté libyen. La route qui relie Ben Gardane et Ras Jédir est encore occupée par les loyalistes de Kadhafi.

10:19  [20 minutes, Le Parisien] Kadhafi serait à Syrte.

Selon Le Parisien, le dictateur se serait réfugié à Syrte d’après des proches de Nicolas Sarkozy. Le président a décidé de se rendre très prochainement en Libye, accompagné du Premier ministre britannique, David Cameron.

10:00 [France 24] Près de quarante corps ont été retrouvés dans l’hôpital d’Abu Salim, un quartier de Tripoli, la capitale libyenne.

Il pourrait s’agir de mercenaires ou de soldats pro-Kadhafi. Les corps retrouvés étaient recouverts de couvertures dans l’hôpital d'Abu Salim resté vide.

9:50 [The Guardian, 20 Minutes, Al Jazeera] Kadhafi et son lobbying à l’étranger pour stopper l’intervention de l’Otan.

Le Guardian a révélé le 25 août différents documents qui détaillent comment le régime Kadhafi a essayé de mettre fin à l’intervention de l’Otan en recourant à son influence sur des personnalités américaines parfois proches de Barack Obama. Le colonel libyen craignait une invasion occidentale en octobre ou septembre.

8:05 [FasoZine] Le Burkina Faso prêt à accueillir Kadhafi.

Le ministre des Affaires étrangères et de la coopération régionale, Yipènè Djibrill Bassolé, a déclaré le 24 août 2011, que le Burkina Faso pourrait accueillir Mouammar Kadhafi «s’il en exprime le besoin …».

Le Burkina Faso a reconnu le CNT comme l’unique représentant légitime du peuple libyen.  

8:00 [BBC] Les journalistes de la BBC suivent les rebelles dans les souterrains de Bab al-Azizia, le bunker des Kadhafi, puis pendant les combats violents qui les opposent aux soldats pro-Kadhafi.

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Il est de plus en plus facile de voyager sans visa en Afrique  Au Kenya, des élèves bloquent les rues avec leurs bureaux et leurs chaises  Ebola est réapparu au Congo où le virus a causé la mort d'au moins une personne 

Benghazi

AFP

Libye: HRW évoque des crimes de guerre

Libye: HRW évoque des crimes de guerre

AFP

Libye: les jihadistes chassés de leur bastion

Libye: les jihadistes chassés de leur bastion

AFP

Libye: 15 soldats tués dans un attentat suicide

Libye: 15 soldats tués dans un attentat suicide

CNT

Catherine Samba-Panza

Elle n'est pas le messie

Elle n'est pas le messie

Centrafrique

Ce qui attend la nouvelle présidente centrafricaine

Ce qui attend la nouvelle présidente centrafricaine

Centrafrique

Les paris difficiles de la nouvelle transition

Les paris difficiles de la nouvelle transition

Mahmoud Jibril

Libye

Seif al islam est-il réfugié chez les Touareg?

Seif al islam est-il réfugié chez les Touareg?

Géopolitique

Libye: diviser pour moins régner (Màj)

Libye: diviser pour moins régner (Màj)

Direct Libye

Kadhafi: «La Libye n'appartient pas à Sarkozy»

Kadhafi: «La Libye n'appartient pas à Sarkozy»