mis à jour le

La consommation de lait aromatisé en hausse

La sixième édition de l'Indice Tetra Pak des produits laitiers met en évidence une hausse de la demande de lait aromatisé prêt-à-boire chez les consommateurs mondiaux, notamment au Maroc et dans les pays en développement.  

Si le lait aromatisé ne représente encore que 2% du marché des produits laitiers liquides au Maroc, où le lait blanc domine avec 957 millions de litres consommés en 2012, sa consommation ne cesse néanmoins d'augmenter : elle est passée de 0,1 litre par personne en 2009 à 0,3 litre en 2012, et devrait atteindre 0,4 litre en 2015.

A l'échelle de la région, les Marocains ne sont pas les seuls à être attirés par le lait aromatisé, même si sa consommation est très timide encore. En Algérie, la consommation annuelle de lait aromatisé atteint 0,6 litre par personne en 2012 et le segment a représenté 6 % du marché des produits laitiers liquides. En Tunisie, la consommation de lait aromatisé par personne a atteint un niveau similaire l'an passé, mais le segment ne représente encore que 2% du marché des produits laitiers liquides. Champions de la consommation de lait aromatisé en Afrique du Nord, les Libyens en ont consommé 1,6 litre par personne l'an passé.

C'est dans les pays du Golf où la consommation du lait en général et du lait aromatisé est importante. Le Qatar arrive en tête avec 8 litres par personne en 2012, suivi par le Bahreïn avec 5,2 litres et l'Arabie Saoudite avec 4,1 litres. Ces chiffres sont très largement supérieurs à la consommation de lait aromatisé enregistrée en Europe. En Espagne, elle atteint 3,9 litres par personne en 2012, alors qu'en France elle ne dépasse pas 0,9 litre par personne - seul le Portugal présente une consommation aussi importante avec 6,9 litres par personne l'an passé.

Bien que sa consommation demeure faible par rapport au lait blanc, aux boissons gazeuses et aux boissons aromatisées aux fruits, la demande mondiale de lait aromatisé a réellement décollé ces dernières années.  Le lait aromatisé devrait ainsi progresser à un taux de croissance annuel composé de 4,1 % entre 2012 et 2015, passant de 17 milliards de litres à 19,2 milliards de litres (contre 219,5 milliards de litres pour le lait blanc). Cette croissance est essentiellement due aux pays en développement qui représentent sept des dix principaux marchés de lait aromatisé dans le monde. La Chine constitue le plus gros marché, suivie des États-Unis et de l'Inde. L'accroissement de la demande de lait aromatisé de 2009 à 2012 a été principalement le fait de quatre pays émergents : le Brésil, la Chine, l'Inde et l'Indonésie.

LO

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Peinture : Patrick Jolivet  Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire  Plus de 51.000 bénéficiaires de l’Initiative royale “Un million de cartables” 

consommation

Mode de vie

Les centre commerciaux: un lieu où les jeunes algériens «flirtent» et enlèvent le voile

Les centre commerciaux: un lieu où les jeunes algériens «flirtent» et enlèvent le voile

AFP

L'Afrique, 2ème marché de consommation d'ici 2017

L'Afrique, 2ème marché de consommation d'ici 2017

Inflation

Pourquoi tout coûte toujours plus cher pendant le Ramadan?

Pourquoi tout coûte toujours plus cher pendant le Ramadan?

lait

La rédaction

Algérie: cette crise du lait qui n'en finit pas

Algérie: cette crise du lait qui n'en finit pas

La rédaction

Pourquoi l'Algérie est-elle incapable de produire quoi que ce soit?

Pourquoi l'Algérie est-elle incapable de produire quoi que ce soit?

La rédaction

L’Algérie diminue nettement ses importations de lait

L’Algérie diminue nettement ses importations de lait