mis à jour le

Mobilier d’extérieur : la marque Millenium Studio investit le Maroc

La boutique Idesia, fraîchement installée à Casablanca, a des airs de galerie d’art. Les pièces qui l’occupent ne sont pas des tableaux, mais du mobilier de jardin au design travaillé et novateur. Saad Benjelloun, gérant de la boutique, a pris les paris : faire de Millenium Studio une marque reconnue au Maroc. 

 

La Nouvelle Tribune : Pouvez-vous nous raconter en quelques mots l’histoire de la marque Millenium Studio ?

Saad Benjelloun : L’idée est née de la rencontre entre un designer français, Patrick Claudin, et Chafik Kabbej, un architecte franco-marocain. Ensemble, ils ont créé une marque plutôt originale, basée sur l’utilisation de matériaux haut de gamme et le design du mobilier, qui est assemblé par un groupe indonésien. C’est grâce à Chafik Kabbej que j’ai pu ouvrir cette boutique à Casablanca. La marque se vend dans plusieurs pays d’Europe, mais avoir un showroom au Maroc lui tenait à c½ur.

 

Qu’est-ce qui fait la force et la nouveauté de cette marque ?

C’est avant tout la qualité, d’une part dans les matériaux utilisés mais aussi grâce à un design très travaillé. Les tissus, par exemple, sont conçus pour l’extérieur : ultra résistants et lavables au karcher, ils n’en sont pas moins agréables à regarder ! Le bois des tables d’extérieur est en teck pur, et les pieds en acier inoxydable, d’une grande solidité. Tous les éléments sont très légers, et faciles à monter. Ces matériaux tranchent avec le mobilier d’extérieur marocain, qui préfère traditionnellement les meubles en rotin notamment.

 

  • idesia-2
  • idesia-3
  • idesia-4
  • idesia-5 (1)
  • idesia-5
  • idesia-7
  • NextGen scrollGallery2 thumbnail
  • NextGen scrollGallery2 thumbnail
  • NextGen scrollGallery2 thumbnail
  • NextGen scrollGallery2 thumbnail
  • NextGen scrollGallery2 thumbnail
  • NextGen scrollGallery2 thumbnail
  • NextGen scrollGallery2 thumbnail

Votre boutique Idesia est ouverte depuis un mois et demi. Quelles sont les premières impressions ?

Le show-room a plutôt bien démarré : les passants ont été interpellés par cette nouvelle vitrine et il y a beaucoup de passage, de gens qui entrent pour jeter un coup d'½il. Depuis une semaine avant le Ramadan, le nombre de visites a baissé, mais je pense que ça reviendra après cette période. Dans l’ensemble, les réactions sont unanimes. Les salons de jardin plaisent beaucoup et le point fort, c’est l’originalité. Le plus souvent, la première remarque est : “on ne voit pas ça ailleurs” ou “cela fait plaisir de voir de nouvelles choses” !

 

Ces produits sont-ils accessibles à toutes les bourses ? 

Le pouvoir d’achat n’est évidemment pas le même qu’en France par exemple, où la Millenium Studio est aussi implantée. Les tarifs affichés aujourd’hui sont des prix de lancement, le temps de faire connaître la marque. Malgré tout, cela reste un investissement, tout le monde ne peut pas acheter à ces prix-là. Pour acquérir un salon de jardin, il faut débourser entre 27.000 et 75.000 dirhams, de la table deux places au salon complet pouvant accueillir toute la famille. Les nombreux projets immobiliers qui se développent au Maroc vont constituer une bonne clientèle : ces petites villas pourront accueillir du mobilier d’extérieur. Je cible également les commerces comme les hôtels, les cafés ou restaurants qui peuvent vouloir rénover leur mobilier d’extérieur.

 

LNT

Boutique “Idesia”

6 Bd Ain Taoujtat (près de la clinique Badr) 

Bourgogne – Casablanca

Tel: 05 22 49 08 31 / 06 61 19 32 20

 

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Peinture : Patrick Jolivet  Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire  Plus de 51.000 bénéficiaires de l’Initiative royale “Un million de cartables” 

marque

AFP

Africains d'Europe: Mahrez refait parler de lui, 'Aubame' marque encore

Africains d'Europe: Mahrez refait parler de lui, 'Aubame' marque encore

AFP

CAN:  Aubameyang marque mais fête gâchée pour le Gabon

CAN: Aubameyang marque mais fête gâchée pour le Gabon

AFP

Burundi: la radiation d'Iteka marque un "point de non-retour"

Burundi: la radiation d'Iteka marque un "point de non-retour"

Maroc

AFP

Le salon Livre Paris

Le salon Livre Paris

AFP

Le Maroc accueillera une "ville industrielle" chinoise

Le Maroc accueillera une "ville industrielle" chinoise

AFP

Un nouveau Premier ministre au Maroc après cinq mois de blocage

Un nouveau Premier ministre au Maroc après cinq mois de blocage