mis à jour le

SEDHIOU - Des jeunes de Rewmi interpellent Macky Sall sur ses engagements électoraux : «Que de promesses en milliards pour la Casamance !»

Le retard dans la mise en ½uvre du Yoonu yokkuté dans les régions de Kolda, Sédhiou et Ziguinchor suscite des inquiétudes et des remous au sein même de la coalition qui a porté Macky Sall au pouvoir. Venus parrainer un tournoi dans son village natal de Nimzatt, Abdou wallou, un jeune cadre rewmiste a tiré le bilan de la seconde alternance.

«Après un an d'exercice, la Casamance, toujours dans l'attente, se contente des promesses en milliards», constate-t-il amer. Ce jeune membre du Cercle des intellectuels du parti de Idrissa Seck s'inscrit dans la dynamique de ses pairs issus de la Casamance naturelle. Ces derniers, arborant leur manteau «d'opposants dans le pouvoir», plaident pour le respect des engagements tenus vis-à-vis de leur terroir.

Une position qui traduit, selon les Rewmistes, «leur parfaite convergence de vue avec leur leader, dans son activité de veille et d'alerte, qui a fini de faire de lui, sans conteste, l'un des responsables politiques qui, à ce jour, porte le mieux les préoccupations du Peuple sénégalais». Encou­ra­gent Idrissa Seck «dans cette dynamique responsable et courageuse qu'il incarne», ils rappellent aux gouvernants leurs engagements électoraux en faveur de la Casamance. Il s'agit, entre autres, du désenclavement de la région, avec l'acquisition d'un second bateau, le dragage du fleuve Casamance, l'achèvement de l'escale de Carabane et sa mise en service effective, une ligne aérienne permanente avec des tarifs accessibles et la réalisation de ponts sur le fleuve Casamance et Gambie. S'agissant du Papsen (Programme d'appui au projet agricole du Sénégal) qui n'a pas encore pris forme, les jeunes appellent à la redynamisation de l'agriculture et à la relance des activités touristiques ...

Pour ce qui est de la situation de Rewmi en Casamance, ils disent avoir noté «un regain d'intérêt inédit» des populations parce que face aux «signaux non probants des gouvernants, le président Idrissa Seck symbolise dans son activité, la main la plus sûre à saisir». Préoc­cupés par la situation en Casamance, les Rewmistes réitèrent leur «appel à César Atoute Badiate pour qu'il donne davantage toutes les chances au retour définitif à la paix».

Le Quotidien

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

jeunes

AFP

Nigeria: 500 jeunes manifestent pour abaisser les limites d'âge en politique

Nigeria: 500 jeunes manifestent pour abaisser les limites d'âge en politique

AFP

Burundi: la ligue des jeunes du pouvoir défile dans Bujumbura

Burundi: la ligue des jeunes du pouvoir défile dans Bujumbura

AFP

Burundi: six jeunes de l'équipe de robotique portés disparus

Burundi: six jeunes de l'équipe de robotique portés disparus

Rewmi

Moussa Keita

Abdourahmane Diouf de Rewmi sur la pénurie d’eau :

Abdourahmane Diouf de Rewmi sur la pénurie d’eau :

Moussa Keita

Rewmi fm 97.5 vous propose tous les dimanches, une émission consacrée

Rewmi fm 97.5 vous propose tous les dimanches, une émission consacrée

Moussa Keita

Benno Bokk Yakaar

Benno Bokk Yakaar

Casamance

AFP

Le Sénégal va lutter contre la coupe abusive de bois en Casamance

Le Sénégal va lutter contre la coupe abusive de bois en Casamance

Sénégal

Paroles de femmes casamançaises

Paroles de femmes casamançaises

Black power

Moi, Karamba Diaby, premier député noir d'Allemagne

Moi, Karamba Diaby, premier député noir d'Allemagne