mis à jour le

Travaux au niveau des Sablettes (alger) : la promenade bientôt livrable

Le ministre des Travaux publics, Amar Ghoul, a effectué, hier, une visite sur les chantiers de son secteur dans la capitale. La première halte de la visite a été au niveau du projet d'aménagement de la promenade des Sablettes. La première tranche du projet, dont l'ODS a été signé le 27 décembre 2012, «ne tardera pas à être livrée». «En vue d'un service meilleur offert aux visiteurs, la réception des premiers ouvrages déjà réalisés est attendue pour cette semaine», promettent les responsables du projet, qui n'avancent pas de date pour la livraison du projet dont le taux d'avancement dépasse 80%. Le projet, confié à l'entreprise publique Méditerranéenne des travaux maritimes (Meditram) dispose, entre autres, d'une promenade de près de 5 km, d'une piste cyclable de 3,3 km et d'un parking de 700 places. Le ministre a insisté sur la multiplication des accès menant au site ; il a préconisé la réalisation d'échangeurs. «Des projets-pilotes doivent être engagés pour faciliter les travaux de rattrapage des lacunes signalées dans les projets», a-t-il ordonné. Meditram prévoit la réalisation de trois parkings d'une capacité globale de 2000 places, précise le directeur des travaux publics (DTP), Abdennour Rabhi. M. Ghoul a inspecté, par ailleurs, les travaux liés au prolongement du taxiway (voie de circulation des avions) au niveau de l'aérodrome Houari Boumediène. Le projet, devant être livré en septembre prochain, s'étend sur 1,5 km et permettra une meilleure exploitation des infrastructures aéroportuaires. Selon M. Ghoul, le chantier revêt un intérêt particulier puisque «sans ce projet, la piste principale ne pourra se libérer. Il faut donc  accélérer les travaux en tenant compte du balisage et de la sécurité du périmètre». Le taux d'avancement des travaux, confiés au groupe ETRHB, est estimé à 65% actuellement. M. Ghoul, qui a visité les travaux de réalisation de chemins de wilaya à Aïn Taya-Heuraoua, a procédé à la mise en service de l'évitement de la ville de Réghaïa.    

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien