mis à jour le

Le dossier renvoyé au 7 octobre prochain

L'action en justice du Centre pour l'éthique judiciaire (CEJ) contre des personnes soupçonnées d'avoir acheté une décision de justice, attendue le vendredi 12 juillet 2013 au Tribunal de grande instance (TGI) de Ouagadougou, a finalement été renvoyée au 7 octobre prochain. La raison, les magistrats cités comme témoins dans cette affaire étaient tous absents. Ils étaient nombreux, les avocats, à se constituer partie civile aux côtés du Centre pour l'éthique judiciaire (CEJ) pour son action en justice (...) - Politique