mis à jour le

Assemblée générale de Malifoot : LA FIFA APPELLE AU CONSENSUS

La Fédération internationale de football association (FIFA) vient d'adresser une nouvelle correspondance au Collectif du 11 Juillet sur la tenue des prochaines élections de la Fédération malienne de football (Malifoot). Dans ce courrier daté du 11 juillet et signé du secrétaire général de la FIFA, Jérôme Walcke, l'instance dirigeante du football mondial salue la décision du Collectif du 11 Juillet d'annuler l'assemblée extraordinaire qu'il avait convoqué pour le 12 juillet et invite tous les acteurs du football national à privilégier le consensus pour les prochaines élections qui se dérouleront les 5 et 6 octobre à Mopti. «Nous avons bien reçu votre courrier du 4 juillet 2013 au sujet du processus électoral de la Fédération malienne de football (FMF) et nous vous en remercions, écrit Jérôme Walcke. Nous saluons votre décision de vous ranger à la voie consensuelle en ayant décidé d'annuler l'assemblée générale que vous aviez convoqué pour le 12 juillet. Comme indiqué dans notre courrier du 3 juillet 2013 et adressé à la FMF dont vous avez reçu copie, les élections que vous pensiez organiser auraient été sujettes à polémiques du fait qu'elles n'auraient pas rempli certaines obligations statutaires», poursuit la FIFA. L'instance suprême du football mondial souligne qu'elle comprend les inquiétudes du Collectif du 11 Juillet sur la légitimité de l'actuel Comité exécutif de Malifoot dont «le mandat vient à échéance ces jours». «Les arguments des uns et des autres à cet égard contiennent une certaine légitimité, à l'image de l'interprétation du fait que les nouveaux statuts prévoient que l'assemblée générale se tienne après la fin de l'année financière. C'est pourquoi, nous estimons que le consensus est la meilleure solution et nous n'avons aucune objection à ce que le Comité exécutif actuel termine son mandat au sortir des élections qui auront lieu lors de l 'assemblée générale des 5 et 6 octobre 2013». Pour la FIFA, souligne Jérôme Walcke, l'assemblée générale est un événement qui est toujours important dans la vie d'une fédération. «Cela l'est d'autant plus, insiste le secrétaire général de la FIFA, que le football peut servir d'exemple en ces moments particuliers que connaît le Mali». L'appel au consensus de la FIFA intervient une semaine après la publication de la lettre circulaire N°015/2012-2013/FEMAFOOT sur l'appel à candidature pour le renouvellement du Comité exécutif de la fédération qui marque le début du processus électoral de Malifoot. Dans cette lettre circulaire datée du 5 juillet et signée du secrétaire général de Malifoot, Boubacar Thiam, l'instance dirigeante du football national rappelle les dispositions générales des élections et précise que les dossiers de candidature doivent parvenir au secrétariat général de la fédération au plus tard le 5 août 2013. Pour le moment, on ne connaît pas le nom de toutes les personnes intéressées par l'appel à candidature, mais on peut d'ores et déjà parier que le président sortant, Hammadoun Kollado Cissé sera candidat à sa propre succession et que le Collectif du 11 Juillet présentera également un candidat. Après l'appel à candidature, le prochain rendez-vous sera donc le 6 ou 7 août pour la publication de la liste des candidats retenus et deux mois plus tard, on connaîtra le nom de celui qui présidera aux destinés de notre football pour les quatre prochaines années.

S. B. TOUNKARA

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

assemblée

AFP

Les Libyens aux urnes pour élire leur Assemblée constituante

Les Libyens aux urnes pour élire leur Assemblée constituante

Actualités

Assemblée nationale-Sénat : Relecture de la Constitution pour sortir de l’imbroglio juridique

Assemblée nationale-Sénat : Relecture de la Constitution pour sortir de l’imbroglio juridique

Jawad Kerdoudi

68ème Assemblée Générale de l’ONU : Résultats mitigés

68ème Assemblée Générale de l’ONU : Résultats mitigés

FIFA

AFP

Un Mondial

Un Mondial

AFP

Avec comme N.2 une femme venant de l'ONU, la Fifa veut redorer son image

Avec comme N.2 une femme venant de l'ONU, la Fifa veut redorer son image

FIFA

Quand Sepp Blatter était envoyé au Burundi pour convaincre Nkurunziza de se retirer

Quand Sepp Blatter était envoyé au Burundi pour convaincre Nkurunziza de se retirer