mis à jour le

Il n’y a plus rien à reprocher à Ennahdha !

Par Fethi Jelassi

OUI, il n’y a plus rien à reprocher au Parti-Dictateur. Il a fait, et continue de faire, ce qui rentre dans sa logique « propre » (si vous me permettez cette expression) :
- Mettre la main sur toutes les structures de l’Etat.
- Mettre en prison tous ceux qui lui barrent la route.
- Assassiner tous ceux qui représentent un danger incontournable.
- Biaiser les futures élections par mille et un moyens.
- Accaparer et garder le pouvoir de la manière la plus ILLÉGALE et la plus ILLÉGITIME.
- Mentir, mentir et toujours mentir. Parfois, soyons justes, ils s’arrêtent de mentir juste le temps de pratiquer un chantage éhonté.
- Bref, tout faire pour ne plus quitter le pouvoir et s’employer à changer radicalement tous les fondements de notre société.
Tout cela nous le savons maintenant et nous n’allons pas nous contenter de dénonciations. Fussent-elles quotidiennes.
Non IL N’Y A PLUS RIEN A REPROCHER aux ennemis de la DÉMOCRATIE.

Maintenant il est grand temps de n’adresser les reproches qu’à nous-mêmes.
En effet, c’est nous qui avons offert la Dictature sur un plateau d’argent aux Hitler que nous subissons quotidiennement, puisque dans la Haute Instance de Yadh Ben Achour c’est la gauche et la NOKHBA qui dominaient. Les Islamistes n’étaient que 15 sur plus de 150.
C’est nous qui avons fait de l’égoïsme et de l’ambition la marque de fabrique de presque tous les Démocrates.
C’est nous qui avons plongé, la tète en avant, dans les querelles de chapelles.
Maintenant leur stratégie est simple afin de ne plus quitter le pouvoir soit disant « en toute démocratie » :
- d’abord créer des partis-larbins. Il suffit de leur promettre une des Présidences. Étant bien entendu que les promesses n’engagent que ceux qui y croient.
- former même des partis-esclaves se déclarant dans l’opposition et leur faire faire le sale boulot. Du genre initier Ta7çiin ETHAWRA. Ou bien secouer l’Armée en abattant son Général. Ou encore mieux : se proposer de « coordonner l’opposition ».
- éliminer tout adversaire politique qui ne marche pas dans la combine. Et c’est le cas des Destouriens qui représentent 20% de l’électorat (oui vous avez bien lu, mais les vrais sondages c’est Ennahdha qui les connait).

Premier point positif, La Jabha Cha3biya est devenue intelligente. Espérons que ce n’est pas par intermittence. L’essentiel c’est qu’elle a constaté la présence d’une Dictature et que l’unique façon de la contrer est de regrouper TOUS LES DEMOCRATES, TOUS LES PARTIS sauf la Troika.
Deuxième point positif : l’Union Pour La Tunisie est partie, en grande pompe, inviter Kamel Morjane à participer à l’action contre Tahciin Ethawra.

Mais il y a lieu de ne pas s’arrèter en si bon chemin.
Comme je n’ai cessé de le répéter (Chronique N°20 du 1er janvier) les Dictateurs n’ont que 15% de poids sociologique, et pourtant les 85% de Démocrates ne peuvent pas atteindre la majorité, fusse-elle relative, dans les conditions actuelles.
Il faut absolument que l’opposition, les intellectuels, la Nokhba et surtout la gauche mesurent le poids de la responsabilité historique qui pèse sur leurs épaules et DONT ILS NE SONT PAS DU TOUT CONSCIENTS.

Allons-y pour choquer un peu plus : les Destouriens, qui ont plus de démocrates dans leurs rangs que toute l’opposition réunie, sont la clé des prochains scrutins. S’ils sont captés dans un débat sincère et sans idées reçues par l’ensemble de la gauche et des intellectuels, la DEMOCRATIE sera instaurée. Et pour toujours.
S’ils sont marginalisés, montrés du doigt ou rejetés, ils seront écartelés entre mutisme, renfermement sur soi ou offres « très alléchantes » des Dictateurs.
Dans tous les cas, l’avenir démocratique de la Tunisie passera par leurs mains. Qu’il faut serrer dès qu’ils auront la bonne idée de les tendre.

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

Ennahdha

satarbf

Ennahdha crie victoire

Ennahdha crie victoire

Actualités

Rached Ghannouchi : Ennahdha coordonne avec les parties responsables dans l’opposition

Rached Ghannouchi : Ennahdha coordonne avec les parties responsables dans l’opposition

Actualités

Abdelfatah Mourou : Le mouvement Ennahdha n’est pas prêt

Abdelfatah Mourou : Le mouvement Ennahdha n’est pas prêt