mis à jour le

Mali : rencontre des leaders religieux pour sensibiliser les électeurs à un vote responsable

Présentation des voeux du gouvernement, des familles fondatrices et des leaders religieux
24/12/2012. Bamako.

Des leaders religieux maliens regroupés au sein d’un mouvement appelé « SABATI 2012″ (Stabilité en 2012 en langue nationale) ont organisé ce dimanche à Bamako une rencontre pour sensibiliser les Maliens en général et la communauté musulmane en particulier à un vote responsable lors du scrutin présidentiel à venir au Mali.

 

C’est compte tenu des différents défis auxquels le Mali est confronté dont particulièrement l’organisation du scrutin présidentiel du 28 juillet prochain que ces leaders religieux maliens ont décidé de contribuer à travers une meilleure sensibilisation notamment des musulmans afin qu’ils puissent jouer tous les rôles qui leurs reviennent dans ce processus électoral au Mali.

 

Par ailleurs, cette rencontre qui a mobilisé beaucoup de musulmans maliens venus de plusieurs horizons, vise de façon spécifique à exhorter les fidèles musulmans au retrait massif des cartes d’électeurs appelées Numéro d’Identification Nationale « NINA » afin qu’ils puissent participer au choix du candidat parmi les 28 en lice qui prendra réellement en compte leurs préoccupations en tant que maliens soucieux du développement de leur pays.

 

Le président de ce Mouvement religieux Mamadou Moctar Bah qui était présent lors de dite rencontre a, dans son discours, remercié l’ensemble des leaders religieux du Mali de n’avoir ménagé aucun effort pour que le Mali puisse sortir de la crise qu’il n’a d’ailleurs pas fini encore de traverser.

 

M. Bah a aussi ajouté que vu la situation difficile que le Mali a vécu suite à une mauvaise gestion politique du pays, il est temps que chaque Malien autant qu’il peut s’implique à jouer tout son rôle afin que cette élection à venir au Mali puisse consacrer un nouveau départ qui assurera le vrai développement du Mali. C’est dans ce cadre qu’il faut situer la présente rencontre qui vise à mettre les musulmans dans cette même dynamique, a-t-il laissé entendre en suite.

 

Quant aux différents délégués venus de part et d’autre, ils ont tour à tour reconnu dans leurs interventions, l’importance de cette rencontre et ils ont promis tous de s’impliquer autant que possible pour que cette élection soit réussie par le choix d’un candidat du peuple et pour le peuple.

 

Rappelons que le Mouvement « SABATI 2012″ crée en 2012 est un regroupement de leaders religieux maliens qui se sont engagés de participer de façon citoyenne à la construction d’un Mali nouveau après une bonne période marquée par une crise multidimensionnelle.

 

Publié le dimanche 14 juillet 2013  |  Xinhua

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

Mali

AFP

Le Mali juge l'ex-chef de la "police islamique" de Gao

Le Mali juge l'ex-chef de la "police islamique" de Gao

AFP

Libération du Sud-Africain enlevé au Mali par Al-Qaïda en 2011

Libération du Sud-Africain enlevé au Mali par Al-Qaïda en 2011

AFP

L'otage sud-africain détenu par Al-Qaïda au Mali "va bien", selon son père

L'otage sud-africain détenu par Al-Qaïda au Mali "va bien", selon son père

rencontre

AFP

Mozambique: rencontre entre le président et le chef de l'opposition pour la paix

Mozambique: rencontre entre le président et le chef de l'opposition pour la paix

AFP

Rencontre entre rivaux libyens

Rencontre entre rivaux libyens

AFP

Rencontre entre le dalaï lama et le président du Botswana en août

Rencontre entre le dalaï lama et le président du Botswana en août

religieux

AFP

Sénégal: 22 morts dans un incendie lors d'un rassemblement religieux

Sénégal: 22 morts dans un incendie lors d'un rassemblement religieux

AFP

Au Kenya, le pape François met en garde contre l'extrémisme religieux et un échec de la COP21

Au Kenya, le pape François met en garde contre l'extrémisme religieux et un échec de la COP21

Religion

Selon un sondage, l’Algérie est le cinquième pays le plus religieux au monde

Selon un sondage, l’Algérie est le cinquième pays le plus religieux au monde