mis à jour le

On vous le dit

Défaillance d'Algérie Télécom   L'antenne d'Algérie Télécom de Béchar semble être dépassée par ses prestations de service aux abonnés. Ainsi, une demande de rétablissement de la ligne téléphonique au bureau d'El Watan de Béchar introduite depuis plus de deux mois  et dont les frais ont été réglés, traîne toujours malgré nos multiples relances. A chaque fois, on nous demande de patienter jusqu'au passage de l'équipe chargée de ce genre d'opération. Si ce  prestataire de service n'est pas en mesure de satisfaire une simple demande de rétablissement d'une ligne téléphonique, qu'en est-il alors du branchement d'une ligne pour un opérateur économique qui veut s'installer dans la région ?  Beaucoup de voix s'élèvent pour conseiller à Algérie Télécom d'encourager l'installation d'opérateurs privés pour la décharger de ce genre de prestations et éviter les protestations des abonnés. Un contraste relevé cependant : les moyens disponibles (propreté des lieux, comptoirs, bureaux et outils de travail modernes) ne sont malheureusement pas en adéquation avec l'efficacité attendue des interventions d'Algérie Télécom.   Des habitants sans eau à cause d'un semi-remorque   Les habitants des communes de Sidi M'hmed, Belouizdad et une partie de la rue Hassiba Ben Bouali à Alger, ont passé la nuit de vendredi et la journée du samedi sans une seule goutte d'eau. Et pour cause, un semi-remorque a endommagé, vendredi  vers 17h, la canalisation principale d'alimentation en eau potable. Il aura fallu attendre le lendemain pour que les éléments de la Seaal interviennent afin de tenter de rétablir l'alimentation en eau portable. Les langues qui se délient s'interrogent pour quelles raisons les agents de la Seaal ont attendu jusqu'au petit matin de samedi pour réagir ? N' y a-t-il pas une équipe d'intervention en permanence le vendredi ? Quatre accidents mortels en deux jours à Médéa   En ce début de Ramadhan, les axes routiers de la wilaya de Médéa ont été la scéne de quatre accidents mortels en deux jours seulement. Bilan lourd : 4 morts et 5 blessés graves. Le premier jour du Ramadhan, un véhicule s'est renversé à Berrouaghia et a pris feu. Les pompiers, alertés, n'ont pu que constater les dégâts à leur arrivée sur les lieux, deux corps sans vie, complètement calcinés. Le deuxième sinistre s'est produit le deuxième jour du Ramadhan à Boghar, où un véhicule s'est également renversé faisant un mort. Un autre accident sanglant s'est produit dans la localité de Souaghi. Une voiture s'est renversée, causant la mort d'une personne âgée de 43 ans. Dans la même journée de jeudi, un motocycliste âgé de 17 ans, a été percuté par un véhicule à Kef Lakhdar. Il se trouve dans un état comateux. Collision entre deux poids lourds à Mascara   Deux personnes ont été tuées et deux autres blessées dans un accident de la circulation survenu hier sur la RN4, au  nord de la wilaya de Mascara, a-t-on appris auprès des services de la protection civile. L'accident s'est produit suite à une collision entre un semi-remorque et un autre camion, sur l'axe routier reliant les communes de Bouhenni et Mohammadia.   Les conducteurs des deux poids lourds ont rendu l'âme sur place alors que leurs deux accompagnateurs ont été grièvement blessés. Les agents de la protection civile ont évacué les blessés à l'hôpital Dahou-Dahaoui de Mohammadia alors que les deux dépouilles mortelles ont été déposées à la morgue du même établissement.    

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien