mis à jour le

Au Congo, pensées pour Mandela au festival panafricain de musique

L'Afrique du Sud et le héros de la lutte contre l'apartheid Nelson Mandela ont été mis "à l'honneur" du Festival panafricain de musique (Fespam) qui a débuté samedi soir à Brazzaville et s'achèvera le 20 juillet. 

Quelque 3.000 à 4.000 personnes assistaient au lancement du Fespam, sous forte surveillance policière, a constaté l'AFP. Au stade Félix Eboué du quartier Poto-Poto, reconnu comme le "berceau de la musique congolaise", cette 9e édition s'est ouverte en présence de la directrice générale de l'Unesco, Irina Bokova et du président congolais Denis Sassou Nguesso.

"Cette année c'est l'Afrique du Sud qui est à l'honneur", a dit le ministre congolais de la Culture, Jean Claude Gakosso en annonçant que la chanteuse sud-africaine Yvonne Chaka Chaka était la "marraine" du Fespam.

Le ministre a appelé le public à avoir "une pensée pieuse pour accompagner dans son ultime combat un homme qui arrive au crépuscule de sa vie", Nelson Mandela, qui aura 95 ans le 18 juillet. L'ancien président sud-africain, qui entame sa sixième semaine d'hospitalisation à Pretoria dans un état critique, est "un homme dont l'existence résume les règles de liberté, c'est l'étoile polaire de la lutte de son peuple vers la liberté", a lancé le ministre.

Le festival accueille cette année des artistes de 15 pays d'Afrique et de la diaspora. Le Congo l'organise tous les deux ans en collaboration avec l'Unesco, l'Union africaine (UA), le Conseil international de la musique (CIM) et le Centre international des civilisations bantoues (Ciciba).

Peu avant l'ouverture, une minute de silence a été observée en mémoire de sept Congolais tués dans une bousculade, dans le même stade Félix Eboué, à l'ouverture de l'édition 2011 qui avait été annulée pour cette raison.

Mandela

AFP

"Pas de temps

"Pas de temps

AFP

Le jour où l'ambulance transportant Mandela a pris feu

Le jour où l'ambulance transportant Mandela a pris feu

AFP

Afrique du Sud: une peinture montre Zuma en train de violer Mandela

Afrique du Sud: une peinture montre Zuma en train de violer Mandela

festival

AFP

Ethiopie: les Oromos manifestent, un an après un festival meurtrier

Ethiopie: les Oromos manifestent, un an après un festival meurtrier

AFP

Ethiopie: les Oromos célèbrent Irreecha, un an après un festival meurtrier

Ethiopie: les Oromos célèbrent Irreecha, un an après un festival meurtrier

AFP

L'Afrique s'invite au Festival d'Avignon

L'Afrique s'invite au Festival d'Avignon

musique

AFP

Le Cap-Vert centre de la musique afro-caribéenne en avril

Le Cap-Vert centre de la musique afro-caribéenne en avril

AFP

Retour de Baaba Maal, l'explorateur de la musique sénégalaise

Retour de Baaba Maal, l'explorateur de la musique sénégalaise

Web

Google débarque à son tour sur le juteux marché du streaming musical en Afrique du Sud

Google débarque à son tour sur le juteux marché du streaming musical en Afrique du Sud