mis à jour le

Burkina Faso – Corée du Sud : Des frères et sœurs en Christ en union de prière et d'apprentissage à Ouaga

Les relations entre responsables et fidèles des églises et missions évangéliques du Burkina et leurs homologues de la Corée du Sud se portent bien. Les membres des deux communautés religieuses étaient en union de prière ce jeudi 11 juillet 2013 à Ouagadougou.

Cette prière entre frères et s½urs en Christ burkinabè et coréens marquait en fait le lancement d'un important séminaire de 72 heures qui devrait regrouper au total 3 102 pasteurs dont 102 part venus de Séoul.

« Vie et Croissance de l'Eglise », tel est le thème du séminaire dont le lancement a connu la présence d'éminentes personnalités du monde des églises évangéliques du Burkina Faso et de la Corée du Sud.

Au niveau du Burkina, étaient entre autres présents : Pasteur Samuel S. Yaméogo, président de la Fédération des Eglises et Missions Evangéliques (FEME) ; Pasteur Mamadou Karambiri ; Pasteur Etienne Zongo ; Pasteur Michel Ouédraogo ; Pasteur Henri Yé, etc.

Le gouvernement était représenté par le ministre de l'Administration territoriale et de la Sécurité, Jérôme Bougma, qui avait à ses côtés l'ex- maire de Ouagadougou, Simon Compaoré.

La délégation coréenne était représentée au plus haut niveau par les Pasteurs Lee Gyu Hyun et David Song.

Messages d'intervenants

Au-delà des chants des différentes chorales invitées, la cérémonie du lancement du séminaire pastoral a été ponctuée par des interventions dont celles du Pasteur Samuel Yaméogo (il a présidé la cérémonie) ou du ministre Bougma en charge des cultes au Burkina.

S'adressant aux hôtes coréens, le pasteur Yaméogo a dit ceci : « Vous êtes venus nous aider à cultiver le champ du seigneur, en ce moment où notre monde vit ses derniers temps. Tous ces événements prouvent même aux sceptiques et incrédules que notre planète est en fin de vie dont l'urgence de la tâche n'est plus à démontrer. Encore 8 ans et nous célébrerons le centième anniversaire de l'arrivée du premier missionnaire évangélique et le bilan est encore loin de combler notre attente.

C'est vous dire qu'il y a encore beaucoup d'efforts à faire pour que les 274 000 km2 où vivent nos compatriotes dans plus de 8 000 villages et parlant 65 langues différentes soient pleinement cultivés selon l'ordre du Seigneur. Cet ordre s'exécute en deux temps :
- Faire des disciples ;
- Enseigner à observer ce que Jésus a prescrit, c'est-à-dire Aimer Dieu et son prochain.

C'est pourquoi, nous apprécions votre présence qui consiste à nous aider à cultiver la portion de la planète impartie à vos frères du Burkina, par l'évangélisation que vous ferez chaque soir et par l'enseignement que vous apporterez aux pasteurs ».

Le ministre Bougma a salué dans son intervention la contribution des acteurs des églises et missions évangéliques au développement au Burkina. Et de leur réaffirmer l'engagement de son département aux côtés des différentes communautés religieuses du pays pour la poursuite de l'½uvre d'édification d'une société de paix, de justice et de tolérance. Une société où le dialogue inter-religieux, dit-il, sera davantage renforcé.

Pour sa part, le Pasteur David Song a exprimé toute la joie de la délégation coréenne d'être au Faso pour contribuer à l'évangélisation.

Grégoire B. BAZIE
Ph. Bidima
Lefaso.net

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

Burkina

AFP

Burkina et Côte d’Ivoire veulent lutter "ensemble" contre le terrorisme

Burkina et Côte d’Ivoire veulent lutter "ensemble" contre le terrorisme

AFP

Mali: l'armée repousse une attaque "terroriste" près du Burkina

Mali: l'armée repousse une attaque "terroriste" près du Burkina

AFP

Un militaire français jugé mardi pour des agressions sexuelles au Burkina

Un militaire français jugé mardi pour des agressions sexuelles au Burkina

Faso

AFP

Amical: le match Nigeria-Burkina Faso

Amical: le match Nigeria-Burkina Faso

AFP

CAN: "Quelqu'un ne nous a pas laissé gagner le match" s'insurge le sélectionneur du Bukina Faso

CAN: "Quelqu'un ne nous a pas laissé gagner le match" s'insurge le sélectionneur du Bukina Faso

AFP

CAN: Burkina Faso et Egypte se neutralisent 1-1 et vont en prolongation en demi-finales

CAN: Burkina Faso et Egypte se neutralisent 1-1 et vont en prolongation en demi-finales

Christ

Nabil

Professeur Tite Tienou :

Professeur Tite Tienou :

RELIGION

De la sainteté des noirs dans l’iconographie occidentale

De la sainteté des noirs dans l’iconographie occidentale