mis à jour le

Locales de 2014 : Taxaw temm dans la course pour une «éthique électorale»

Après un long retrait de la scène politique, le mouvement Taxaw temm du candidat malheureux à l'élection présidentielle de 2012, Ibrahima Fall, a décidé de participer d'une manière «pleine et active» aux Locales de 2014. Cette participation ne répond pas simplement à une logique de conquête du suffrage des Sénégalais mais plutôt à la promotion de l'éthique politique, gage de la réussite de l'acte 3 de la décentralisation.

«Le mouvement Taxaw temm estime que c'est le moment privilégié pour affirmer et donner un contenu concret à la démocratie locale participative, à la bonne gouvernance locale sous le contrôle direct des citoyens sujets et objets d'une décentralisation se devant d'être effective et efficace, le tout fondé sur l'éthique et les valeurs positives. Il s'agira donc de promouvoir la citoyenneté et la démocratie à travers un élargissement, un approfondissement et un renforcement de la décentralisation dont la caractéristique principale est le principe de subsidiarité», lit-on dans un communiqué.

Pour ce faire, le mouvement exige «la reconnaissance légale des candidatures citoyennes, individuelles». Lesquels candidats se soumettront à la «charte de l'élu» proposée par le mouvement et qui vise à sécuriser le libre choix des citoyens. «Pour mieux sécuriser le libre choix des citoyens, le mouvement Taxaw temm propose dans le cadre d'un partenariat électoral, une Charte de l'élu pour toute la durée de la mandature en appui à un «projet-programme» de développement local proposé par chaque candidat», précisent Ibrahima Fall et ses camarades.

Le Quotidien

course

AFP

La course

La course

AFP

Elections au Liberia: cinq choses

Elections au Liberia: cinq choses

AFP

Nigeria: un gouverneur de l'opposition se lance dans la course

Nigeria: un gouverneur de l'opposition se lance dans la course