mis à jour le

Boumerdès : « Le secteur de la santé souffre de la mauvaise gestion », selon Abdelaziz Ziari

Le secteur de la santé est malade de sa gestion. Et c'est le ministre de la santé, de la reforme hospitalière M. Abdelaziz Ziari qui l'a reconnu, jeudi dernier, en marge de sa visite qui l'a conduit dans différentes structures sanitaires de la wilaya de Boumerdès. Le représentant du gouvernement a estimé, à ce propos, que « son secteur aura beaucoup à gagner en matière de gestion ».  Pour lui, il « n'y a pas assez d'efforts consentis pour améliorer la gestion des structures sanitaires selon les nouvelles normes ». Faisant de l'amélioration de la gestion des structures le leitmotiv de son déplacement, M. Ziari n'a paradoxalement pas parlé des mesures prises par son département afin de parer au manque de personnel et des pénuries cycliques des médicaments. Si les hôpitaux sont équipés avec du matériel de pointe, il n'en demeure pas moins que ces équipements ne trouvent rarement du personnel qualifié pour les faire fonctionner et assurer une meilleure prise en charge des malades. Par exemple, pour faire fonctionner le service radiologie de l'hôpital de Bordj-Menaiel, il existe un seul radiologue, le seul au niveau de toute la wilaya en plus des manipulateurs. « Nous avons un petit matériel qui ne peut pas répondre à toutes les demandes. Dans ce cas, ce service public prend en charge uniquement les cas urgents, dont les patients hospitalisés au sein de la même structure et les cancéreux », a précisé le radiologue. L'exigüité des locaux de l'hôpital  ne nous aide pas beaucoup pour prendre en charge les patients dans de bonnes conditions. A cet effet, la mise en service du centre anticancéreux (CAC) de Tizi-Ouzou est très attendue», estime le Dr Mazouzi, l'unique oncologue de l'EPH de Bordj-Menaiel, voir de toute la wilaya de Boumerdès dans le secteur public. « Ce service reçoit 322 cancéreux. Si les médicaments de bases sont disponibles en cette période, cela ne veut pas dire que nous n'allons pas connaitre une pénurie. Nous faisons face à des pénuries cycliques des médicaments », ajoute-t-elle.  

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

Boumerdès

La rédaction

Algérie: tremblement de terre à Boumerdes

Algérie: tremblement de terre à Boumerdes

Djamila Ould Khettab

Un père de famille s’immole par le feu dans la wilaya de Boumerdès

Un père de famille s’immole par le feu dans la wilaya de Boumerdès

La rédaction

Affaire Tahkout-Alliance Assurances : la Cour de Boumerdes demande une analyse graphologique des documents

Affaire Tahkout-Alliance Assurances : la Cour de Boumerdes demande une analyse graphologique des documents

secteur

AFP

Enquête sur le secteur minier: la Tanzanie suspend un journal

Enquête sur le secteur minier: la Tanzanie suspend un journal

AFP

Les mille maux du secteur de la santé en Tunisie

Les mille maux du secteur de la santé en Tunisie

AFP

Côte d'Ivoire: le tourisme, un secteur

Côte d'Ivoire: le tourisme, un secteur

santé

AFP

Angola: incertitudes sur l'état de santé du président Dos Santos

Angola: incertitudes sur l'état de santé du président Dos Santos

Santé

Pour la première fois, un vaccin contre le paludisme va être testé à grande échelle

Pour la première fois, un vaccin contre le paludisme va être testé à grande échelle

AFP

Mali: levée du mouvement de grève dans le secteur de la Santé

Mali: levée du mouvement de grève dans le secteur de la Santé