mis à jour le

Nigeria : Boko Haram salue la tuerie de Yobe

Le dirigeant du groupe terroriste nigérian Boko Haram, Abubakar Shekau, a salué la tuerie perpétrée le 6 juillet dans un lycée de l'Etat de Yobe, dans le nord-est du Nigeria mais ne l'a pas revendiquée. L'attaque a tué 41 élèves et 1 professeur. "Nous apportons notre entier soutien à l'attaque de cet établissement d'éducation occidentale à Mamudo", dans l'État de Yobe, a-t-il dit dans un message video de dix minutes. Cependant, le responsable de Boko Haram, ne s'est pas présenté comme le commanditaire de la tuerie, assurant au contraire que les membres de son groupe n'avaient "pas attaqué les élèves".

Nigéria

AFP

Trois morts dans un double attentat-suicide dans le nord-est du Nigeria

Trois morts dans un double attentat-suicide dans le nord-est du Nigeria

AFP

RDC: le chargé d'affaires du Nigeria délogé de sa résidence

RDC: le chargé d'affaires du Nigeria délogé de sa résidence

AFP

Boko Haram: weekend de Pâques sanglant dans le nord-est du Nigeria

Boko Haram: weekend de Pâques sanglant dans le nord-est du Nigeria

haram

AFP

Tchad: trois soldats tués par Boko Haram

Tchad: trois soldats tués par Boko Haram

AFP

Nigeria: Boko Haram a enlevé plus de 1.000 enfants depuis 2013

Nigeria: Boko Haram a enlevé plus de 1.000 enfants depuis 2013

AFP

Nigeria: quatre ans après Chibok, la menace de Boko Haram plane toujours sur les enfants du nord-est

Nigeria: quatre ans après Chibok, la menace de Boko Haram plane toujours sur les enfants du nord-est

tuerie

AFP

Casamance: le "planificateur" et des auteurs de la tuerie arrêtés selon les enquêteurs

Casamance: le "planificateur" et des auteurs de la tuerie arrêtés selon les enquêteurs

AFP

Tuerie en Casamance: un chef rebelle menace de rompre la trêve

Tuerie en Casamance: un chef rebelle menace de rompre la trêve

AFP

Tuerie en Casamance: un chef rebelle menace de rompre la trêve

Tuerie en Casamance: un chef rebelle menace de rompre la trêve