mis à jour le

«BERCY-MINISTERIEL» DE YOUSSOU NDOUR Une campagne internationale sera lancée pour dénoncer une violation de la Constitution

Le Réseau Africain de Défense des Usagers, des Consommateurs et du Citoyen (RADUCC) va enclencher une campagne internationale de sensibilisation contre la violation de la constitution sénégalaise par Youssou NDOUR.

En tant que ministre de la République sénégalaise, Youssou Ndour, a-t-il le droit d'exercer une activité professionnelle rémunérée ? La réponse est évidemment non, selon le RADUCC qui invite le roi du Mbalaax à choisir entre Bercy et le Building. Quels que soient les subterfuges utilisés pour maquiller en action de promotion du tourisme sénégalais son concert, ce «Bercy-ministériel» est une violation flagrante de la constitution sénégalaise. C'est l'intime conviction du RADUCC qui, dans un communiqué dont nous détenons copie, exhorte le roi du «Mbalaax» à cesser toutes activités professionnelles rémunérées, tant qu'il sera membre du gouvernement. «Si la forfaiture perdure, nous alerterons les hommes politiques français qui ne devraient pas permettre que le sol français soit le théâtre d'une transgression constitutionnelle préjudiciable à notre démocratie et à notre stabilité politique», menace le président du RADUCC, Aliou TALL. D'ailleurs, un grand débat a été tenu, ce 11 juillet 2013, sur les ondes de la radio parisienne Africa N°1 (Emission "Le Grand débat"), pour alerter les ressortissants africains sur la nécessité de «veiller à ce que nos dirigeants ne mènent pas illégalement des activités professionnelles rémunérées, incompatibles à l'exercice de fonctions publiques exécutives». «Ce 14 juillet, fête nationale de la République française et de la démocratie depuis la prise de la Bastille en 1789, nous saisirons l'occasion d'un concert commémoratif à Paris pour sensibiliser la diaspora africaine et les parisiens sur la souillure que constituerait un Bercy-ministériel de Youssou Ndour pour nos démocraties encore fragiles», a souligné M Tall.

Ainsi, demande-t-il, au Président de la République, gardien de la constitution et du bon fonctionnement des ministères, de veiller à ce que Youssou NDOUR ne cumule pas ses activités commerciales d'artiste et sa fonction de ministre. Pire, il exige sa défénestration du gouvernement, s'il compte réaliser son entreprise commerciale «Bercy 2013». Le RADUCC appelle les acteurs de la société civile, les députés, les membres et dirigeants de partis politiques sénégalais à se prononcer ouvertement en faveur du respect de la constitution et de mettre un terme à ce mutisme complaisant en faveur de Youssou NDOUR. «Notre action à une seule finalité : consolider notre démocratie, en veillant au respect de la constitution et du citoyen et en évitant que notre cher pays sombre à nouveau dans des violences politiques prévisibles», rappelle M Tall.

Youssou NDOUR sera en concert commercial, le 12 octobre 2013, au palais Omnisports de Bercy à Paris. L'entrée est fixée à 46 euros, soit 30 mille francs CFA.

Mouhamadou BA

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

campagne

AFP

Une campagne massive de vaccination contre la polio en Afrique

Une campagne massive de vaccination contre la polio en Afrique

AFP

Tanzanie: des ONG font campagne pour la liberté d'expression

Tanzanie: des ONG font campagne pour la liberté d'expression

AFP

Messi en Egypte mardi pour une campagne contre l'hépatite C

Messi en Egypte mardi pour une campagne contre l'hépatite C

violation

AFP

JO-2016/Athlétisme: un entraîneur kényan exclu pour violation des règles antidopage (CIO)

JO-2016/Athlétisme: un entraîneur kényan exclu pour violation des règles antidopage (CIO)

Djamila Ould Khettab

Les députés algériens dénoncent la violation du Consulat d’Algérie

Les députés algériens dénoncent la violation du Consulat d’Algérie

L'Indépendant

Nomination du capitaine Sanogo au grade de Général : Les Sofas de la République qualifient l’acte  de violation de la loi fondamentale

Nomination du capitaine Sanogo au grade de Général : Les Sofas de la République qualifient l’acte de violation de la loi fondamentale

Constitution

AFP

Côte d'Ivoire: promulgation de la nouvelle Constitution

Côte d'Ivoire: promulgation de la nouvelle Constitution

AFP

Côte d'Ivoire: 2 opposants

Côte d'Ivoire: 2 opposants

AFP

Côte d'Ivoire: ouverture de la campagne du référendum sur la Constitution

Côte d'Ivoire: ouverture de la campagne du référendum sur la Constitution