mis à jour le

Jordanie: soulagement après la déroute des islamistes en Egypte

Amman affiche un certain soulagement après la « chute » en Egypte des Frères musulmans, y voyant, selon des experts, un frein aux ambitions réformatrices de l’influente force d’opposition en Jordanie.

Le Front de l’action islamique (FAI), branche politique des Frères musulmans en Jordanie, va devoir « redoubler d’efforts pour convaincre le peuple de sa crédibilité », prévient Oraib Rintawi, directeur du Centre d’études politiques Al-Qods.

Dès la destitution de Mohamed Morsi le 3 juillet par l’armée, après des manifestations de masse appelant à son départ, le roi Abdallah II et le gouvernement jordanien se sont empressés de féliciter le président égyptien par intérim, Adly Mansour, chargé d’assurer la transition, affirmant le soutien d’Amman à « la volonté et le choix du peuple égyptien ».

Les Frères musulmans jordaniens, eux, dénonçaient une « conspiration menée par les Etats-Unis ».

« Cela ne fait aucun doute que les décideurs et le régime en Jordanie sont soulagés aujourd’hui. Même les amis des Frères musulmans dans le royaume ont des doutes par rapport aux projets de réformes islamistes », indique M. Rintawi.

Les partis islamistes –de l’Egypte au Maroc en passant par la Tunisie– ont été les grands vainqueurs des élections libres organisées dans les pays du Printemps arabe depuis 2011.

Mais « après l’échec des islamistes en Egypte, il est devenu difficile pour les gens ici de croire au discours des Frères musulmans sur le pluralisme et la démocratie », estime M. Rintawi.

En 1946, les Frères musulmans ont été reconnus comme association caritative en Jordanie avant de former en 1992 le FAI, qui n’a jamais appelé à la création d’un Etat islamique dans le pays.

Ce parti n’est pas représenté au Parlement car les Frères musulmans jordaniens ont boycotté les élections de janvier dénonçant un manque de réformes.

AFP

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

islamistes

AFP

Maroc: les islamistes remportent les législatives

Maroc: les islamistes remportent les législatives

AFP

Nigéria: face

Nigéria: face

AFP

Kenya: six tués dans une attaque attribuée aux islamistes shebab

Kenya: six tués dans une attaque attribuée aux islamistes shebab

Egypte

AFP

Le plus vieux texte écrit sur du papyrus exposé en Egypte

Le plus vieux texte écrit sur du papyrus exposé en Egypte

AFP

Italie: flash mob d'Amnesty International contre les disparitions en Egypte

Italie: flash mob d'Amnesty International contre les disparitions en Egypte

AFP

Amnesty dénonce une "multiplication des disparitions forcées" en Egypte

Amnesty dénonce une "multiplication des disparitions forcées" en Egypte