mis à jour le

Zimbabwe : Amnesty pointe un manque de liberté avant les élections

Les élections générales prévues dans moins de trois semaines au Zimbabwe se tiendront dans un climat de restriction des libertés politiques, souligne vendredi un rapport d'Amnesty International. Les élections générales prévues dans moins de trois semaines au Zimbabwe se tiendront dans un climat de restriction des libertés politiques, souligne vendredi un rapport d'Amnesty International. L'ONG en appelle aux observateurs étrangers, notamment africains déjà sur place, pour qu'ils ne surveillent pas (...) - Les dernières dépêches

Sidwaya

Ses derniers articles: Mise en place du Sénat : le président du Faso rencontre l'Eglise protestante  Rwanda : au moins un mort dans une attaque  Egypte : le procès de Moubarak ajourné au 19 octobre 

Zimbabwe

AFP

Mugabe assure que le Zimbabwe est le pays "le plus développé" d'Afrique

Mugabe assure que le Zimbabwe est le pays "le plus développé" d'Afrique

AFP

CAN: Mahrez sauve l'Algérie du désastre face au Zimbabwe

CAN: Mahrez sauve l'Algérie du désastre face au Zimbabwe

AFP

CAN-2017: en grogne, l'équipe du Zimbabwe refuse de prendre l'avion

CAN-2017: en grogne, l'équipe du Zimbabwe refuse de prendre l'avion

liberté

AFP

Tunisie: manifestation pour la liberté de manger en public durant le ramadan

Tunisie: manifestation pour la liberté de manger en public durant le ramadan

AFP

Côte d'Ivoire: liberté provisoire pour un ex-ministre pro-Gbagbo

Côte d'Ivoire: liberté provisoire pour un ex-ministre pro-Gbagbo

AFP

Sénégal: marche contre les menaces sur la liberté de la presse

Sénégal: marche contre les menaces sur la liberté de la presse

élections

AFP

Lesotho: dépouillement en cours après des élections "calmes"

Lesotho: dépouillement en cours après des élections "calmes"

AFP

Elections législatives au Lesotho: coalition instable en vue

Elections législatives au Lesotho: coalition instable en vue

AFP

Elections au Kenya: le président met en garde les fauteurs de troubles

Elections au Kenya: le président met en garde les fauteurs de troubles