mis à jour le

Les Etats-Unis ont perdu un drone au Mali en avril

Un drone américain Reaper opérant depuis le Niger s'est écrasé lors d'une mission de surveillance dans le nord du Mali le 9 avril, a affirmé vendredi un responsable américain de la Défense.

 

L'accident a été provoqué par une « panne mécanique », a précisé à l'AFP ce responsable sous couvert d'anonymat, confirmant une information du New York Times. Les Etats-Unis stationnent depuis le mois de février des drones sur la base de Niamey, notamment pour fournir un soutien en renseignements aux forces françaises, engagées depuis le 11 janvier au Mali. Un Predator dépêché dans un premier temps avait ensuite été remplacé par deux Reapers, plus endurants.

 

L'appareil accidenté a depuis été remplacé, selon cette source. Outre le soutien à l'opération française, ce déploiement de drones et d'une centaine d'hommes de l'US Air Force à Niamey permet également, selon les autorités nigériennes, de « sécuriser les frontières » contre des infiltrations de groupes jihadistes venant du nord du Mali voisin.

 

C'est sur cette même base de Niamey que l'armée française stationne deux drones de reconnaissance Harfang pour ses opérations au Mali. En bout de course et dépassés technologiquement, les drones Harfang doivent être remplacés dans les prochaines années par un achat de drones américains MQ-9 Reaper.

 

Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a ainsi annoncé le 11 juin son intention d'acheter 12 Reaper aux Etats-Unis, une acquisition évaluée au total par ses services à 670 millions d'euros.

 

La DSCA, l'agence du Pentagone chargée des ventes d'armes, a notifié le Congrès le 27 juin du projet de fourniture à la France de « 16 MQ-9 appareils pilotés à distance Reaper, d'équipements associés, de pièces de rechange, d'entraînement et de soutien logistique pour un coût estimé de 1,5 milliard de dollars » (environ 1,15 milliard d'euros).

 

Le chiffre de drones avancé par la DSCA, supérieur aux annonces françaises, n'est pas une pratique inhabituelle, car elle permet de ne pas avoir à retourner devant le Congrès si le client décide d'acheter plus de matériels qu'envisagé a priori.

 

Si le Congrès ne s'oppose pas à la vente, les deux premiers Reaper, actuellement en cours de production et initialement destinés à l'US Air Force, devraient être livrés d'ici la fin 2013.

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

Etats-Unis

AFP

Centrafrique: les Etats-Unis sanctionnent deux chefs de milice

Centrafrique: les Etats-Unis sanctionnent deux chefs de milice

AFP

Nigeria et Boko Haram: 14 pays promettent leur aide, pas les Etats-unis

Nigeria et Boko Haram: 14 pays promettent leur aide, pas les Etats-unis

Investiture

Par sa pratique du pouvoir, Trump pourrait ressembler à certains dirigeants africains

Par sa pratique du pouvoir, Trump pourrait ressembler à certains dirigeants africains

drone

AFP

Frappe de drone américain contre un chef shebab en Somalie

Frappe de drone américain contre un chef shebab en Somalie

AFP

Massacre d'étudiants au Kenya: le cerveau tué par un drone en Somalie

Massacre d'étudiants au Kenya: le cerveau tué par un drone en Somalie

AFP

Yémen: la traque d'Al-Qaïda se poursuit, six insurgés tués dans un raid de drone

Yémen: la traque d'Al-Qaïda se poursuit, six insurgés tués dans un raid de drone

Mali

AFP

L'opération militaire française au Mali et au Sahel en chiffres

L'opération militaire française au Mali et au Sahel en chiffres

AFP

Macron au Mali pour donner une nouvelle dimension

Macron au Mali pour donner une nouvelle dimension

AFP

Programme chargé pour Macron au Mali

Programme chargé pour Macron au Mali