mis à jour le

Tébessa : halwat eturk, produit dangereux, toujours dans les commerces

Malgré la décision de retrait du marché prise par les services du ministère du Commerce concernant la confiserie halwat eturk (chamia), portant les marques commerciales Ennaoura et El Ghazella ou encore Papillon, suite aux analyses confirmant la présence de quantités importantes de salmonelle, ces produits sont toujours écoulés dans les marchés de Tébessa. Ce que nous avons constaté, hier, lors d'une tournée à travers les magasins et les centres commerciaux de la ville où cette confiserie, fabriquée en Tunisie, est très prisée des consommateurs. «Aucune équipe des services du commerce n'est venue pour un contrôle», nous a confié un jeune qui tient un commerce en plein centre-ville. Notons que cette confiserie est introduite par la voie de la contrebande à partir de la Tunisie dans les wilayas frontalières de Tébessa, Souk Ahras et El Oued. Nous avons tenté de joindre des responsables de la direction du commerce de Tébessa, mais sans résultat.

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

Tébessa

Neila Latrous

Trois morts

Trois morts

La rédaction

La lutte contre la contrebande rapporte 15 milliards de centimes

La lutte contre la contrebande rapporte 15 milliards de centimes

produit

AFP

Les diamants, produit de luxe de plus en plus rare dans les entrailles de la Terre

Les diamants, produit de luxe de plus en plus rare dans les entrailles de la Terre

Grand cru

Le clos des Baobabs: à la découverte d'un vin rouge 100% sénégalais

Le clos des Baobabs: à la découverte d'un vin rouge 100% sénégalais

TAP

Omar Khairat : "Je suis heureux de me retrouver à Carthage où je me suis produit il y'a 17 ans...avec cette fois un orchestre mixte"

Omar Khairat : "Je suis heureux de me retrouver à Carthage où je me suis produit il y'a 17 ans...avec cette fois un orchestre mixte"