mis à jour le

GOSSI (region de Gao) : Le Lieutenant Ama Tembely tué par un soldat

Après  des affrontements entre frères d'armes un autre incident vient d'éclater au sein de l'armée nationale. En effet dans la journée du lundi un soldat d'une unité militaire malienne déployée à Gossi (région de Gao) a tiré sur son chef hiérarchique un jeune Lieutenant du nom d'Ama Tembely dit Papou.

 

 

Selon les informations proches de la famille du jeune Lieutenant, Papou était commandant de l'unité et aurait demandé à ses homme vers 5 heures du matin de se lever pour la patrouille quotidienne, et à sa grande surprise les soldats ont refusé sous prétexte qu'ils étaient fatigués.

 

 

Constatant que ses subordonnés essayaient de lui manquer de respect, il a convoqué quelques uns (4 personnes) pour s'entretenir. Après l'entretien lorsque les responsables de l'unité sortaient, ils ont trouvé les soldats qui braquaient leurs armes sur eux à la sortie de la tente sous laquelle ils étaient en réunion.

 

 

Selon notre source ils n'ont pas eu à donner d'explications et les soldats ont commencé à tirer. On parle d'un mort (le chef de l'unité) et deux(2) autres personnes blessées.

 

 

Quant à la version d'un officier du ministère de la Défense et des Anciens Combattants, on parle d'autres raisons. Selon cette source, le soldat, un élément de la Garde nationale avait exigé que son chef mobilise les troupes pour aller à Kidal. Le Lieutenant a tenté de lui faire comprendre qu'il ne pouvait prendre une telle décision sans en avoir reçu l'ordre.

 

 

Des explications qui n'ont pas calmé les ardeurs du soldat. Celui-ci a tué son supérieur, avant de prendre en otage un opérateur de radio local pour informer sa hiérarchie des raisons qui l'ont poussé à commettre cet assassinat.

 

 

La victime (le Lieutenant  Ama Tembely dit Papou) était un jeune officier sorti de l'EMIA. Domicilié à Kalaban-Coura, près de la mairie, il venait d'ailleurs de se marier le 23 décembre 2012.

Les autorités militaires sont donc interpellées à instaurer l'ordre et la discipline au sein de nos forces armées et de sécurités, afin d'éviter de tels actes.

 

 

Issa KABA

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

Gossi

La Rédaction

Mali : Attentats-suicides à Ménaka et Gossi

Mali : Attentats-suicides à Ménaka et Gossi

soldat

AFP

L'Elysée annonce "la mort accidentelle" d'un soldat français au Mali

L'Elysée annonce "la mort accidentelle" d'un soldat français au Mali

AFP

Un soldat américain tué en Somalie, une première depuis 1993

Un soldat américain tué en Somalie, une première depuis 1993

AFP

Mali: un groupe jihadiste revendique l'attaque fatale

Mali: un groupe jihadiste revendique l'attaque fatale