mis à jour le

Tarif extérieur commun : Le ‘'TEC'' CEDEAO expliqué aux élèves douaniers

La conférence des Chefs d'Etat et de gouvernement de la CEDEAO (15pays membres), à l'occasion de la tenue de sa 29e session, en 2006, a décidé de la mise en place d'un tarif extérieur commun, le TEC. Lequel est censé remplacer celui de l'UEMOA à partir du 1er janvier 2014 ; c'est donc pour expliquer les contours du règlement y relatif et qui a été adopté en juin 2013, que la direction générale du trésor et de la comptabilité publique du Burkina (DGCTP) a décidé d'aller échanger avec les élèves de l'Ecole nationale des douanes (END). La rencontre qui a pris la forme d'une conférence publique s'est déroulée le 11 juillet 2013 dans l'enceinte de l'END.

C'est une salle de conférences pleine que les officiels ont trouvé à leur arrivée à l'Ecole nationale des douanes ce jeudi 11 juillet 2013 ; de quoi réjouir Moumounou Gnakambary le directeur général du trésor et de la comptabilité publique. C'est lui qui a souhaité la bienvenue aux participants à la conférence explicative, au nom du ministre de l'Economie et des finances.

Revenant sur les motivations de l'initiative, il a mis en avant l'importance du sujet à débattre. A savoir l'intégration (sous) régionale dans laquelle le Burkina est engagé. Par conséquent en adhérant à la mise en place du TEC CEDEAO, le pays marque ainsi sa ferme volonté de travailler aux côtés des autres états à la création d'un espace économique viable et prospère. Dans cette perspective, le TEC constitue une « étape intermédiaire avant l'établissement du marché commun » a-t-il souligné.

Il est donc utile et nécessaire selon lui que les acteurs de la chaîne économique nationale soient bien informés et outillés sur les enjeux des nouvelles dispositions qui doivent entrer en vigueur et auxquelles ils doivent se conformer. Notamment en ce qu'elles vont engendrer des réajustements obligatoires sur le plan du recouvrement des recettes.

Dans cette perspective, la Douane dont la contribution a une fois encore été saluée, constitue une cible privilégiée pour expliquer les contours du TEC CEDEAO et susciter de la part de ces acteurs de terrain, un intérêt pour les dispositions communautaires.

Pour la DGTCP, cette conférence constitue la première d'une série au bénéfice des écoles nationales professionnelles du Burkina. Elle est destinée en outre à appuyer les curricula de formation en vigueur.

Juvénal Somé

Lefaso.net

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

Cédéao

Politique

En Afrique de l'Ouest, bientôt une limite de deux mandats pour les chefs d'Etat?

En Afrique de l'Ouest, bientôt une limite de deux mandats pour les chefs d'Etat?

Nigeria

Le silence coupable des élites africaines face à Boko Haram

Le silence coupable des élites africaines face à Boko Haram

Panique

L'épidémie d'Ebola en Guinée devrait tous nous inquiéter

L'épidémie d'Ebola en Guinée devrait tous nous inquiéter

douaniers

La rédaction

80 douaniers convoqués dans l’affaire Sonatrach

80 douaniers convoqués dans l’affaire Sonatrach

Djamila Ould Khettab

Un numéro de téléphone pour dénoncer les douaniers corrompus

Un numéro de téléphone pour dénoncer les douaniers corrompus

[email protected] (Author Name)

Tunisie : Les douaniers protestent mercredi dans tout le pays

Tunisie : Les douaniers protestent mercredi dans tout le pays