mis à jour le

Egypte: Beblawi n’exclut pas une participation des pro-Morsi au gouvernement

Le nouveau Premier ministre égyptien Hazem Beblawi a affirmé jeudi ne pas exclure une participation des Frères musulmans au gouvernement de transition qu’il s’efforce de former, en dépit de la défiance des partisans de l’ex-président islamiste Mohamed Morsi.

Contacté par téléphone, M. Beblawi, désigné mardi, a indiqué à l’AFP qu’il réfléchissait toujours à la composition de son gouvernement, une semaine après l’éviction du président Morsi par l’armée.

« Jusque-là je n’ai contacté personne », a-t-il relevé, expliquant vouloir identifier les meilleurs candidats sur « deux critères »: « l’efficacité et la crédibilité ».

« Je ne me préoccupe pas de l’appartenance politique », a encore assuré cet ancien vice-Premier ministre et ministre des Finances de la première période de transition, après le départ d’Hosni Moubarak début 2011.

Si « quelqu’un est proposé par le Parti de la liberté et de la justice (PLJ, bras politique de la confrérie) et que cette personne est qualifiée pour le poste », sa nomination pourra être envisagée, a-t-il fait valoir.

Hazem Beblawi a ainsi relayé une offre évoquée par la présidence, et rejetée dès mercredi par les Frères musulmans, dont est issu M. Morsi, qui ont écarté toute possibilité d’intégrer le gouvernement et de pactiser « avec des putschistes », selon les termes d’un haut responsable.

La tâche du nouveau chef du gouvernement, âgé de 76 ans, s’annonce particulièrement ardue.

Sa première mission est de maintenir sur les rails le processus de transition politique édicté par le président intérimaire Adly Mansour, qui prévoit notamment l’adoption d’une nouvelle Constitution et la tenue de législatives d’ici début 2014.

AFP

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

Béblawi

Nouvelles du Caire

Egypte: sans les Frères musulmans, la transition est vouée à l'échec

Egypte: sans les Frères musulmans, la transition est vouée à l'échec

participation

AFP

Zambie: la violence de la campagne électorale menace la participation

Zambie: la violence de la campagne électorale menace la participation

AFP

Centrafrique: dissensions au sein d'un groupe rebelle sur la participation aux élections

Centrafrique: dissensions au sein d'un groupe rebelle sur la participation aux élections

AFP

Egypte: faible participation de 21,7% au 2e tour des législatives

Egypte: faible participation de 21,7% au 2e tour des législatives

gouvernement

AFP

Côte d'Ivoire: le gouvernement veut enrayer la colère des soldats

Côte d'Ivoire: le gouvernement veut enrayer la colère des soldats

AFP

Côte d'Ivoire: accord entre mutins et gouvernement

Côte d'Ivoire: accord entre mutins et gouvernement

AFP

Côte d'Ivoire: un nouveau gouvernement dans la continuité

Côte d'Ivoire: un nouveau gouvernement dans la continuité