mis à jour le

Compensation<br>Le gouvernement rate une aubaine

Points: 
Il n'a pas profité de la baisse du cours du pétrole pour activer l'indexation
Le Maroc gardera-t-il la ligne de précaution du FMI?

C’est une fenêtre que le gouvernement a ratée. Le cours du pétrole est reparti à la hausse et l’équipe Benkirane, concentrée sur la crise politique avec le retrait de l’Istiqlal du gouvernement, n’a pas pu activer l’indexation par une baisse des prix des carburants.

Légende Image: 

La consommation annuelle des produits pétroliers a pratiquement doublé entre les années 2002 et  2012. Elle est passée de 6 millions de tonnes en 2002 à près de 11 millions de tonnes en 2012.
L’évolution moyenne annuelle de la consommation des produits pétroliers a augmenté de 5% pour le butane, le gasoil et l’essence et de 7% pour le fuel. Ces taux d’évolution de la consommation demeurent assez élevés comparativement au taux d’accroissement annuel de la population qui a été de l’ordre de 1,2% au titre de la même période

en lire plus

L'Economiste

Ses derniers articles: Placard  Un Monde Fou  De Bonnes Sources 

gouvernement

AFP

Le gouvernement tunisien planche sur des mesures sociales après la contestation

Le gouvernement tunisien planche sur des mesures sociales après la contestation

AFP

Tunisie, des manifestants lancent un carton jaune au gouvernement sur l'austérité

Tunisie, des manifestants lancent un carton jaune au gouvernement sur l'austérité

AFP

Tuerie en Casamance: le gouvernement va réprimer plus sévèrement le trafic de bois (ministre)

Tuerie en Casamance: le gouvernement va réprimer plus sévèrement le trafic de bois (ministre)