mis à jour le

Egypte, Syrie: Les interrogations d’Israël

Points: 
Déçu par la chute de Morsi, l'Etat hébreu doit composer avec l'armée
Une recomposition des alliances n'est pas à exclure

Israël est pris en étau au milieu de pays arabes, amis/ennemis, avec lesquels il est dans l’obligation de composer. Un équilibre fragile prévalait jusque-là, mis en péril par le «Printemps arabe», et la vague d’instabilité qui en a découlé. Aujourd’hui, l’Etat hébreu se trouve face à une équation stratégique complexe et peut être en passe de revoir ses alliances pour mieux se protéger.

Légende Image: 

Benyamin Netanyahou, premier ministre israélien, est aujourd’hui face à un choix cornélien. Entre la peste et le choléra, des régimes amis/ennemis rejetés par leurs peuples ou l’incertitude de nouveaux régimes imprévisibles, Israël doit composer avec les évolutions politiques

en lire plus

L'Economiste

Ses derniers articles: Placard  Un Monde Fou  De Bonnes Sources