mis à jour le

Environnement: 8 000 visiteurs attendus au Pollutec

La 5ème édition du Pollutec, salon dédié aux éco-entreprises, aura lieu du 23 au 26 octobre à la foire internationale de Casablanca. Le développement durable sera au c½ur de cet événement. Organisé par Reed Expositions France et Forum 7, Pollutec Maroc se présente désormais comme une référence pour les professionnels de l'environnement, comme en atteste le succès des précédentes éditions. 400 entreprises et quelques 8 000 visiteurs sont attendus pour octobre prochain (fournisseurs d'équipements, prestataires de services dans les secteurs d'eau, de déchets, du recyclage, etc.). Une forte mobilisation des éco-industriels marocains et étrangers donne d'ores et déjà une idée de l'intérêt grandissant pour le développement durable. Organisé sous l'égide du MEME (Ministère de l'Energie, de l'Eau, des Mines et de l'Environnement) et du Ministère de l'Habitat, le salon connaîtra également la participation des prescripteurs et décideurs du secteur, issus des administrations et des collectivités locales. Espace de rencontres et d'échanges par excellence des éco-procédés, le Pollutec ambitionne également d'accompagner les départements de l'Etat dans l'accélération des pratiques environnementales. Le salon sera également l'occasion de mettre en avant le dispositif de la charte de l'environnement. Cette dernière est dans sa phase finale, puisqu'elle est discutée actuellement au parlement, et la loi cadre devrait sortir très prochainement. «Au-delà de l'aspect juridique, il faut une stratégie de développement durable. Comment développer la capacité des différents acteurs, notamment les collectivités locales pour la mise en place de cette loi», a déclaré M. Kawkabi, du MEME.

Ainsi, le salon pourra être une plateforme d'échanges et de rencontres assez intéressante pour le Maroc, en vue de benchmarker certaines expériences qui fonctionnent dans d'autres contrées, voire au Maroc, où des expériences pilotes ont été menées à Tanger, Beni Mellal et Agadir. «Si le salon s'impose comme un espace privilégié de débat et d'échanges, nous voulons aller plus loin et faire du Pollutec une force de proposition», a déclaré M. Ouardane, directeur de Forum 7 et président de l'Association pour le développement durable, l'écologie et la préservation de l'environnement (ADEPE), qui est également partie prenante au salon. En marge de cet événement, l'ADEPE organise la première édition d'Aourach (Chantiers), pour célébrer le cinquantième anniversaire du Souverain. Vitrine des principaux grands projets et chantiers engagés sous le règne de SM Mohammed VI, Aourach propose un bilan des grands travaux réalisés et une présentation des projets en cours. « C'est une vitrine institutionnelle de haute facture. Un livre sera édité à cette occasion».

Pollutec Maroc est également un tremplin des savoir-faire et une plateforme qui a pour principal objectif d'encourager l'économie verte. L'idée est d'encourager les entreprises à travailler proprement. Dans cette optique, le salon reconduit le symposium «Territoires durables». Des experts environnementaux du Maroc et de l'étranger présenteront, à travers un programme riche de conférences et d'ateliers, un contenu informatif prometteur.

LO

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Peinture : Patrick Jolivet  Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire  Plus de 51.000 bénéficiaires de l’Initiative royale “Un million de cartables”