mis à jour le

Stratégie<br>La recette EGE de Rabat pour former les élites

Points: 
Recrutement sélectif, formations multidisciplinaires et développement personnel
Une politique de bourses très active
Cinq diplômes de second cycle autorisés

Sur les 600 candidats qui passent les concours, l’Ecole de gouvernance et d’économie (EGE) de Rabat ne retient et ne forme qu’une promotion de 80 à 90 élèves. Ce qui dénote, selon son management, de «la forte sélectivité de l’école». C’est le premier point important et très différenciant du projet pédagogique de l’EGE de Rabat.

Légende Image: 

• 90 candidats retenus chaque année sur 600

• 85% ont une mention bien ou très bien au baccalauréat

• 50% sont issus de régions autres que celles du Grand Casablanca et de Rabat-Salé

• 40% des étudiants sont boursiers

• 55 universités partenaires

en lire plus

L'Economiste

Ses derniers articles: Placard  Un Monde Fou  De Bonnes Sources 

recette

Benoit DOSSEH

NBA : la recette de Shaquille O’Neal pour que Sacramento gagne

NBA : la recette de Shaquille O’Neal pour que Sacramento gagne

Benoit DOSSEH

Mondial U17 : la recette de Ben Soltane pour dompter l’Argentine

Mondial U17 : la recette de Ben Soltane pour dompter l’Argentine

Rabia Chaudry

L’expérience de ma famille, une recette contre la haine

L’expérience de ma famille, une recette contre la haine

Rabat

AFP

L'homme

L'homme

AFP

Sahara occidental: Rabat plus ferme que jamais sur fond de lutte contre le terrorisme

Sahara occidental: Rabat plus ferme que jamais sur fond de lutte contre le terrorisme

AFP

François Hollande et Mohammed VI tirent un trait sur la brouille entre Rabat et Paris

François Hollande et Mohammed VI tirent un trait sur la brouille entre Rabat et Paris

élites

AFP

Soudan du Sud: les élites s'enrichissent de la guerre

Soudan du Sud: les élites s'enrichissent de la guerre

LNT LNT

CNI : L’avenir de Casablanca dépend de ses élites

CNI : L’avenir de Casablanca dépend de ses élites

[email protected] (Author Name)

Les Tunisiens trahis par leurs élites politiques

Les Tunisiens trahis par leurs élites politiques