mis à jour le

De nouvelles mesures pour lutter contre le trafic

Les éléments de l'Armée nationale populaire (ANP) ont procédé, avant-hier, à l'opération de creusage de tranchées sur la bande frontalière, en présence d'autorités supérieures algériennes. Le début des travaux, qui concerne 170 km de frontière avec le Maroc, a été entamé lundi sur cette partie de la wilaya de Tlemcen, pour englober par la suite, selon des sources sécuritaires, toute la bande frontalière ouest, de Marsat Ben M'hidi à la wilaya de Béchar sur plus de 700 km. Cette décision a été prise quelques semaines seulement après la visite d'une commission onusienne sur les lieux et après avoir pris connaissance des rapports présentés par les responsables algériens concernant l'ampleur des trafics en tous genres dans cette région de l'extrême ouest du pays. Dans une déclaration, le wali de Tlemcen a indiqué que «l'Algérie avait perdu 265 millions de litres de carburant en 2012, soit l'équivalent de 4 milliards de dinars, et pour les quatre premiers mois de l'année en cours, des quantités de médicaments, subventionnés par l'Etat algérien et estimés à 100 milliards de centimes, ont été frauduleusement exportées vers le Maroc. En 'échange', les différents services de sécurité algériens ont procédé à la saisie de 1300 quintaux de résine de cannabis» et que la quantité qui passe entre les mailles du filet est estimée à dix fois plus. Pour les six premiers mois de 2013, près de 50 tonnes de drogue ont été saisies dans la wilaya de Tlemcen. Dans un rapport de la Chambre de commerce et d'industrie d'Oujda (Maroc oriental), il est indiqué que 10 000 familles vivent des produits algériens, notamment le carburant...  

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

trafic

AFP

Ouganda: enquête Fifa pour trafic de billets contre le président de la Fédération

Ouganda: enquête Fifa pour trafic de billets contre le président de la Fédération

AFP

A Agadez, au Niger, l'interdiction du trafic des migrants passe mal

A Agadez, au Niger, l'interdiction du trafic des migrants passe mal

AFP

Calabar, des marchés d'esclaves au trafic de migrants

Calabar, des marchés d'esclaves au trafic de migrants