mis à jour le

Majorité gouvernementale : Chabat préfère Lachgar à Benkirane !

Le doute n'est désormais plus permis. Le retrait de l'Istiqlal, principale formation de la coalition gouvernementale, n'est maintenant plus qu'une question de temps. Très attendue de part et d'autre, la réunion du Comité Exécutif du parti, tenue en ce début de semaine, a tout déballé, ou presque. Un communiqué rendu public précise que l'état-major de la Balance a pris la décision irréversible de quitter la coalition gouvernementale, et les ministres istiqlaliens s'apprêtent à présenter leur démission au Chef du Gouvernement Abdelilah Benkirane. Et à en croire les déclarations des différents istiqlaliens, le Roi sera incessamment informé de cette décision de démission collective des ministres du PI. En ce qui concerne le Parlement, le Comité Exécutif a appelé par la même occasion les deux groupes du parti à une réunion avec sa direction à une date qui sera fixée ultérieurement, afin de mettre au point la méthodologie de travail et de coordination qu’exige l’opposition. En signe de joie, le Premier Secrétaire de l'USFP Driss Lachgar invite Chabat et ses poulains à un Ft'our, pour fêter leur retour dans les rangs de l'opposition, au côté notamment des socialistes, leurs alliés historiques de la Koutla.

Ceci dit, la majorité gouvernementale s'affaiblit donc avec le départ de l'Istiqlal, soit 62 sièges de moins au Parlement. Avec ce départ aussi, la coalition gouvernementale, soit 220 sièges au total, verra son nombre baisser à 160 sièges. Le gouvernement Benkirane doit donc assurer un minimum de 198 sièges pour s'offrir d'une majorité relative. Autrement dit, les 38 sièges restant valent certainement de l'or pour une nouvelle expérience politique, fruit du Printemps Arabe, mais qui peine à baliser son chemin des réformes comme il se doit.

C'est dire in fine que le RNI, ayant une cinquantaine de sièges, serait dans ces conditions la fiancée idéale pour rectifier un divorce entre deux formations que tout semblait rapprocher pour un mariage réussi !

H.Z

_____________________ _____________________ _____________________ _____________________ _____________________

Encadré : 

Le communiqué d'adieu 

 

Le comité exécutif du Parti de l'Istiqlal (PI) a annoncé lundi la mise en application de la décision du Conseil National de se retirer du gouvernement. Un communiqué du Comité exécutif précise que les ministres du parti vont ainsi présenter une démission collective au chef de gouvernement. Le Comité exécutif estime à ce propos "avoir donné au chef du gouvernement le temps suffisant pour remédier au retrait du PI de sa majorité gouvernementale", souligne la même source. Il a aussi appelé les deux groupes du PI au Parlement à une réunion avec la direction du parti à une date qui sera fixée ultérieurement, afin de mettre au point la méthodologie de travail et de coordination qu'exige l'opposition.

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Maroc : Alerte de pluies et averses importantes dans plusieurs villes  Obsèques  La terre a tremblé 

Benkirane

AFP

Maroc: le roi va remplacer le Premier ministre Benkirane

Maroc: le roi va remplacer le Premier ministre Benkirane

AFP

Maroc: Benkirane recadré après avoir critiqué Moscou sur la Syrie

Maroc: Benkirane recadré après avoir critiqué Moscou sur la Syrie

AFP

Maroc: l'islamiste Benkirane reconduit Premier ministre

Maroc: l'islamiste Benkirane reconduit Premier ministre