mis à jour le

Martin Ziguélé : "L'important aujourd'hui, c'est la survie des Centrafricains"

En Centrafrique, les exactions ne sont pas tolérables, mais il faut laisser leur chance aux autorités de la transition, selon l'ancien Premier ministre Martin Ziguélé.

Jeune Afrique

Ses derniers articles: Égypte : une bombe désamorcée sur une voie ferrée  Somalie : deux attentats meurtriers frappent Mogadiscio  Nigeria : l'armée annonce avoir tué une cinquantaine de membres de Boko Haram