mis à jour le

Maroc : démission des ministres de l'Istiqlal

L'Istiqlal de Hamid Chabat a demandé à ses six ministres de démissionner. Pour mettre un terme définitif à la crise de l'exécutif, ouverte il y a deux mois, des élections anticipées devront être organisées si une nouvelle alliance de gouvernement ne se forme pas autour du Premier ministre islamiste Abdelilah Benkirane (PJD).

Jeune Afrique

Ses derniers articles: Égypte : une bombe désamorcée sur une voie ferrée  Somalie : deux attentats meurtriers frappent Mogadiscio  Nigeria : l'armée annonce avoir tué une cinquantaine de membres de Boko Haram 

Maroc

AFP

Choyé par Madrid, le Maroc a freiné les départs de migrants

Choyé par Madrid, le Maroc a freiné les départs de migrants

AFP

Le Sahara et les migrations imposent le statu quo dans la relation entre le Maroc et l'UE

Le Sahara et les migrations imposent le statu quo dans la relation entre le Maroc et l'UE

AFP

Mohammed VI célèbre ses 20 ans de règne sur un Maroc encore profondément inégalitaire

Mohammed VI célèbre ses 20 ans de règne sur un Maroc encore profondément inégalitaire

démission

AFP

Burkina: 24 morts dans l'attaque d'une base militaire, l'opposition demande la démission du gouvernement

Burkina: 24 morts dans l'attaque d'une base militaire, l'opposition demande la démission du gouvernement

AFP

Ebola en RDC: démission du ministre de la Santé sur fond de refus d'un vaccin belge

Ebola en RDC: démission du ministre de la Santé sur fond de refus d'un vaccin belge

AFP

Foot: Hervé Renard, sélectionneur français du Maroc, annonce sa démission

Foot: Hervé Renard, sélectionneur français du Maroc, annonce sa démission

ministres

AFP

Sénégal: fin des "forfaits illimités" notamment pour les ministres

Sénégal: fin des "forfaits illimités" notamment pour les ministres

AFP

Gabon: premier Conseil des ministres d'Ali Bongo depuis son AVC

Gabon: premier Conseil des ministres d'Ali Bongo depuis son AVC

AFP

Gabon: aucun Conseil des ministres depuis trois semaines

Gabon: aucun Conseil des ministres depuis trois semaines