mis à jour le

Egypte: le Premier ministre offre aux Frères musulmans d’entrer au gouvernement

Le nouveau Premier ministre égyptien Hazem Beblawi va offrir aux Frères musulmans des postes au sein du gouvernement de transition qu’il a été chargé mardi de diriger, six jours après que l’armée eut déposé le président islamiste Mohamed Morsi, a annoncé l’agence de presse officielle Mena citant un porte-parole de la présidence.

“Quelques postes au gouvernement seront offerts au Parti de la Liberté et de la Justice”,  le bras politique des Frères musulmans, a déclaré ce porte-parole, Ahmed al-Muslimani.

LNT

Crédits AFP

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Peinture : Patrick Jolivet  Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire  Plus de 51.000 bénéficiaires de l’Initiative royale “Un million de cartables” 

ministre

AFP

Un nouveau Premier ministre au Maroc après cinq mois de blocage

Un nouveau Premier ministre au Maroc après cinq mois de blocage

AFP

Maroc: le roi va remplacer le Premier ministre Benkirane

Maroc: le roi va remplacer le Premier ministre Benkirane

AFP

Somalie: nomination d'un nouveau Premier ministre

Somalie: nomination d'un nouveau Premier ministre

offre

AFP

CAN: le coup de maître tactique d'Hugo Broos offre au Cameroun la demi-finale

CAN: le coup de maître tactique d'Hugo Broos offre au Cameroun la demi-finale

AFP

Kenya: les médecins rejettent une offre du gouvernement et reconduisent la grève

Kenya: les médecins rejettent une offre du gouvernement et reconduisent la grève

AFP

RD Congo: Kabila offre des 4x4 haut de gamme aux vainqueurs du CHAN

RD Congo: Kabila offre des 4x4 haut de gamme aux vainqueurs du CHAN

musulmans

AFP

Rwanda: comparution de 44 musulmans accusés de "terrorisme"

Rwanda: comparution de 44 musulmans accusés de "terrorisme"

AFP

Au Caire, rencontre entre dignitaires musulmans et chrétiens

Au Caire, rencontre entre dignitaires musulmans et chrétiens

AFP

Attentat en Egypte: le pouvoir accuse les Frères musulmans

Attentat en Egypte: le pouvoir accuse les Frères musulmans