mis à jour le

Egypte: le Premier ministre offre aux Frères musulmans d’entrer au gouvernement

Le nouveau Premier ministre égyptien Hazem Beblawi va offrir aux Frères musulmans des postes au sein du gouvernement de transition qu’il a été chargé mardi de diriger, six jours après que l’armée eut déposé le président islamiste Mohamed Morsi, a annoncé l’agence de presse officielle Mena citant un porte-parole de la présidence.

“Quelques postes au gouvernement seront offerts au Parti de la Liberté et de la Justice”,  le bras politique des Frères musulmans, a déclaré ce porte-parole, Ahmed al-Muslimani.

LNT

Crédits AFP

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Peinture : Patrick Jolivet  Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire  Plus de 51.000 bénéficiaires de l’Initiative royale “Un million de cartables” 

ministre

AFP

Algérie: le Premier ministre évincé bien placé pour succéder

Algérie: le Premier ministre évincé bien placé pour succéder

AFP

Algérie: Bouteflika remplace contre toute attente son Premier ministre

Algérie: Bouteflika remplace contre toute attente son Premier ministre

AFP

Soudan: premier gouvernement dirigé par un Premier ministre depuis 1989

Soudan: premier gouvernement dirigé par un Premier ministre depuis 1989

offre

AFP

CAN: le coup de maître tactique d'Hugo Broos offre au Cameroun la demi-finale

CAN: le coup de maître tactique d'Hugo Broos offre au Cameroun la demi-finale

AFP

Kenya: les médecins rejettent une offre du gouvernement et reconduisent la grève

Kenya: les médecins rejettent une offre du gouvernement et reconduisent la grève

AFP

RD Congo: Kabila offre des 4x4 haut de gamme aux vainqueurs du CHAN

RD Congo: Kabila offre des 4x4 haut de gamme aux vainqueurs du CHAN

musulmans

AFP

Rwanda: comparution de 44 musulmans accusés de "terrorisme"

Rwanda: comparution de 44 musulmans accusés de "terrorisme"

AFP

Au Caire, rencontre entre dignitaires musulmans et chrétiens

Au Caire, rencontre entre dignitaires musulmans et chrétiens

AFP

Attentat en Egypte: le pouvoir accuse les Frères musulmans

Attentat en Egypte: le pouvoir accuse les Frères musulmans