mis à jour le

Mouhamed Samb veut reconstituer la famille libérale

Regroupés autour du mouvement «Cadre de concertation libérale», d'anciens jeunes libéraux ont repris - sous la houlette de Mouhamed Samb, ex-responsables des jeunesses wadistes - du service. Hier, alors qu'ils rencontraient la presse, ces derniers, qui disent ne pas être proches du camp présidentiel, ni de Bokk Gis-Gis, encore moins du Pds, ont décidé de se faire entendre. Ce, par leur participation à l'édification du Sénégal. «Nous avons décidé à l'unanimité de reprendre le mouvement en main pour d'autres orientations, notamment politiques. Par rapport au soutien du mouvement à Macky Sall, le coordonnateur est d'avis que «Macky Sall reste un frère, il s'est battu pour arriver au pouvoir. Donc, nous ne pouvons que lui souhaiter bonne réussite pour son premier quinquennat. Nous voulons qu'il s'attaque aux vrais maux des populations, notamment dans la banlieue et dans le monde rural». Et de tirer à bout portant sur Benno Bokk Yakaar : «Certains membres de cette coalition veulent la chute de Macky Sall, car ils ne le défendent pas face à ses détracteurs qui ne cessent de le caricaturer». S'agissant des retrouvailles de la famille libérale, Mohamed Samb a émis «le souhait de voir Macky Sall, Idrissa Seck et Aminata Tall s'asseoir autour de la même table». Sur l'arrestation de Habré, il soutient que «l'actuel Président du Tchad doit être entendu à titre de témoin, pour avoir dirigé les services secrets de Habré».

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

famille

AFP

Rejoindre les Etats-Unis: une famille soudanaise entre peurs et espoirs

Rejoindre les Etats-Unis: une famille soudanaise entre peurs et espoirs

AFP

Tunisie: la famille d'un opposant assassiné exige "la vérité"

Tunisie: la famille d'un opposant assassiné exige "la vérité"

AFP

Attentat de Berlin: la famille du suspect tunisien sous le choc

Attentat de Berlin: la famille du suspect tunisien sous le choc