mis à jour le

BASKET : LA FEDE VEUT SAUVER LES FINALES NATIONALES Pour les beaux yeux de la Première dame…

Le président de la Fédération sénégalaise de basket tient à la tenue des finales des Nationaux 1 masculin et féminin. Plus que pour sauver une saison qui menace de se terminer en queue de poisson, Baba Tandian cherche à faire plaisir à la Première dame, qui doit présider l'un des deux matches.

Ce que Première dame veut, la Fédé de basket veut. Les efforts de Baba Tandian pour faire revenir le Dakar université club (Duc) dans la compétition, pour les deux derniers matches de la saison de basket, pourraient être ainsi analysés. Le patron du jeu de la balle orange au Sénégal avait exprimé son désir de sauver les finales des Nationaux 1 masculin et féminin. C'était, disait-il, au nom de la cohésion de la famille du basket. En réalité, le président de la Fédé s'époumone pour les beaux yeux de Marième Faye, l'épouse du chef de l'Etat, qui doit présider l'une des finales à jouer.
«J'ai bon espoir de ramener tout le monde à la raison. Une des finales devrait être présidée par la Première dame, a révélé Baba Tandian. Ce n'est pas une finale à boycotter. Pour sa première finale à présider au niveau du basket, c'est inadmissible que ce rendez-vous soit faussé. Je ferai tout ce qui est à mon pouvoir pour tenir ces finales», a-t-il précisé.

Les finales en question doivent opposer les deux équipes (masculine et féminine) du Duc contre, respectivement, l'Ugb et le Slbc. Présent sur les tableaux, le club universitaire a décidé de déclarer forfait général. Officiellement, les dirigeants du Duc estiment qu'ils veulent éviter à leur club, condamné à 18 mois avec sursis, une suspension ferme. A les croire, s'ils jouent ces matches et qu'une petite étincelle éclate dans la salle de Marius Ndiaye, les «Etudiants» pourraient être désignés comme responsables. Dans ce cas, la sanction qu'ils encourent risque d'être plus sévère.
Cette version officielle est peu convaincante. L'attitude du Duc ressemble plus à une bouderie qu'à une mesure de prévention. La preuve : la réaction des responsables du Duc après que la Fédé a sanctionné leur club, reconnu coupable d'avoir provoqué les incidents qui ont écourté la finale de la Coupe du Sénégal dame ayant opposé les Duchesses aux Saint-Louisiennes du Slbc. Les «Jaune et noir» ont dénoncé la décision fédérale en estimant qu'on les a condamnés sans les écouter.
Le président de la Fédé ne veut plus entendre parler de ces problèmes. Il veut sauver les finales des championnats. Baba Tandian s'est rapproché de la direction du Duc. Laquelle a salué l'initiative, tout en se montrant réservée quant à l'issue de la médiation, qui risque de buter sur le radicalisme de certains responsables fédéraux. Tandian s'en désole : «Malheureusement, il y a des membres de mon propre bureau qui sont contre la tenue de ces finales. Je ne suis pas surpris. Je remarque les faits et gestes de tout un chacun. C'est incroyable. Je me demande pourquoi ces gens veulent mettre le basket sénégalais à genou. C'est la question que je me pose».
Peut-être une intervention de la Première dame pourrait décanter la situation.

Issiaka TOURE

basket

Basket-ball

Grandir dans le Mali rural et devenir une star du basket américain

Grandir dans le Mali rural et devenir une star du basket américain

Benoit DOSSEH

Sakoba Kéita : Il compte redonner vie au basket en Guinée, malgré…

Sakoba Kéita : Il compte redonner vie au basket en Guinée, malgré…

Oumar DIARRA

Sénégal: La presse sportive retire le titre de meilleur sportif 2012 au basket

Sénégal: La presse sportive retire le titre de meilleur sportif 2012 au basket