mis à jour le

Armée : FORMATION AU RENSEIGNEMENT MILITAIRE

La 1ère formation en renseignement tactique au sein d'un service de renseignement organisé par la Mission de formation de l'union européenne au Mali à l'intention d'une trentaine d'officiers et de sous-officiers de l'armé de terre s'est achevée vendredi dernier à l'Etat major de l'Armée de terre. La cérémonie de clôture était présidée par le chef d'Etat-major général des Armées, le général de brigade Ibrahim Dahirou Dembélé.

Durant six semaines, ces militaires ont appris la façon de rendre compte un événement pour en faire une représentation. Ils ont aussi acquis le savoir-faire permettant l'unicité de langage et de travail au sein d'une cellule de renseignement tout en s'appropriant le mode d'enchainement des tâches réalisées dans une cellule de renseignement. L'objectif étant  d'être en mesure de faire un point de situation à une autorité et en assurer l'actualisation. Ils ont aussi appris les principes généraux du renseignement, c'est-à-dire comment traiter une information et réaliser un compte rendu structuré ; maîtriser la zymologie tactique de l'ennemi et représenter une zone de  menace sur une carte. Ils ont appris à traiter une information ; réaliser une main courante, reporter une situation tactique sur une carte Etat-major.

Organisée par l'Etat-major de l'armé de terre en partenariat avec European Union Training Mission in Mali  (EUTM), cette formation de niveau tactique s'inscrit dans le cadre de la réorganisation de l'armée. Elle marque aussi la première action concrète de remise à niveau du renseignement au sein de l'armée de terre et son aspect incontournable dans les opérations.

Le directeur de la formation, le lieutenant-colonel Thierry Pagnoux de la mission de l'EUTM a rappelé que cette formation s'appuie sur des cas concrets et réalistes à partir d'un cadre espace-temps et d'un adversaire inspiré des événements récents que notre pays a connus. Elle s'inscrit dans le contexte plus global de la mission de l'EUTM.

Le lieutenant-colonel Pagnoux a noté que l'engagement opérationnel nécessite de comprendre l'environnement dans lequel se déroulent les opérations, de manière à déceler les facteurs d'hostilité, à identifier les menaces potentielles, puis au besoin, fournir le renseignement permettant de mener contre elles les actions adaptées. Pour ce faire, il faut l'implication de l'ensemble des acteurs dans la vigilance envers le milieu d'engagement (attitude qui exige curiosité et réceptivité), dans la recherche et le recueil du renseignement et à la condition d'être affecté dans le poste approprié et dans une chaine clairement dédiée au renseignement.

Le chef d'Etat-major de l'armée de terre, Ibrahim Fané s'est réjoui de la formation en tant que responsable de la préparation des forces et remercié les experts européens pour l'organisation de cette formation.

« A l'issue de cette excellente formation, retenez que le renseignement militaire est d'autant plus important qu'il se définit comme étant une discipline qui se concentre sur le recueil, l'analyse et la diffusion d'information, sur l'activité adverse, ses moyens, méthodes, le terrain et tout domaine pouvant présenter un intérêt militaire » a conseillé Ibrahim Fané.

Le représentant des stagiaires, lieutenant Yaya Kébé a lui aussi remercié les experts de l'EUTM. Il a invité ses compagnons d'armes à donner le meilleur d'eux-mêmes  pour être à la hauteur des missions qui les attendent dans leurs différentes unités combattantes.

Abdourhamane TOURE

 

 

 

armée

AFP

RDC: affrontements entre armée et rebelles ougandais

RDC: affrontements entre armée et rebelles ougandais

AFP

Nigeria: quatre morts lors d'un affrontement entre armée et police

Nigeria: quatre morts lors d'un affrontement entre armée et police

AFP

Angola: nouveaux combats entre armée et séparatistes de Cabinda

Angola: nouveaux combats entre armée et séparatistes de Cabinda

formation

AFP

Centrafrique: la présence militaire de la Russie se limite

Centrafrique: la présence militaire de la Russie se limite

AFP

Mali: formation d'une "coalition pour l'alternance"

Mali: formation d'une "coalition pour l'alternance"

AFP

Des start-up misent sur le numérique pour améliorer la formation en Afrique

Des start-up misent sur le numérique pour améliorer la formation en Afrique

renseignement

AFP

Soudan: le président remplace le chef du puissant service du renseignement

Soudan: le président remplace le chef du puissant service du renseignement

AFP

Ouganda: l'ancien chef du renseignement maintenu en détention

Ouganda: l'ancien chef du renseignement maintenu en détention

AFP

Jihadistes en Afrique: France et Etats-Unis investissent dans le renseignement

Jihadistes en Afrique: France et Etats-Unis investissent dans le renseignement