mis à jour le

Présidentielle malienne : Vers un bricolage électoral ?

On n'est pas près de cesser la polémique qui entoure la tenue de la prochaine présidentielle malienne. Et ce, non pas parce que la date n'en a pas été retenue (c'est officiel, il s'agit du 28 juillet 2013), mais plutôt au regard de résistances significatives à son maintien qui s'expriment, chacune ayant son bon lot de justificatifs. Jusqu'à une date bien récente, ils étaient tout de même 7 candidats à avoir manifesté leur désir de voir reporter le scrutin de la magistrature suprême. Désormais ils sont  au nombre de huit : Tiébilé Dramé vient, lui aussi, d'adresser une requête à la Cour constitutionnelle malienne à travers laquelle il demande un report de la présidentielle. Entre autres raisons évoquées : à Kidal, "la rebelle", où le processus électoral est au point mort, la liste électorale n'est toujours pas établie et le déploiement de l'Administration se fait encore attendre. Le tout dans un climat de défiance entre les habitants et les éléments de l'armée de retour dans cette ville.

L'Observateur Paalga

Ses derniers articles: Algérie: c'est Bouteflika lui-même qui organise la détestabilisation  Et maintenant les émeutes du courant  Sommet Afrique-Etats-Unis: les moutons noirs de Washington 

présidentielle

AFP

Somalie: élection présidentielle sous très haute sécurité

Somalie: élection présidentielle sous très haute sécurité

AFP

Présidentielle en Somalie: la faim et les shebab en toile de fond

Présidentielle en Somalie: la faim et les shebab en toile de fond

AFP

Gambie: de la présidentielle au retour du président Barrow

Gambie: de la présidentielle au retour du président Barrow