mis à jour le

Ministère de la Santé : Le nouveau secrétaire général installé dans ses fonctions

Amédée Prosper Djiguemdé est désormais à la tête du secrétariat général du ministère de la Santé. Il a été officiellement installé, dans ses fonctions ce lundi 8 juillet 2013 à Ouagadougou, par le ministre de la Santé, Léné Sebgo. Dr Djiguemdé succède ainsi à Dr Souleymane Sanou, appelé à d'autres fonctions, notamment celles d'inspecteur général des services techniques du département de la santé.

C'est en juin 2011, au temps fort de la crise sociopolitique du pays, que Dr Sanou était nommé secrétaire général du ministère de la Santé.

Deux ans après, c'est avec le sentiment d'avoir contribué à sa façon au développement du secteur de la santé du pays qu'il quitte son poste de SG. En effet, au-delà de la coordination des activités du ministère au niveau central, il devait veiller aussi sur le fonctionnement de 2 000 structures de santé et sur les 20 000 agents du département de la santé.

En outre, la prise de fonctions en 2011 de Souleymane Sanou coïncidait avec le début du Plan national décennal de Santé (PNDS) couvrant la période 2011 -2020. A ce titre, il a joué un rôle dans l'élaboration et la mise en ½uvre de certaines contenues dans ledit plan.

Dr Souleymane Sanou, un véritable homme de dossier

Sur l'action et les compétences du secrétaire général sortant, le ministre de la Santé ne tarit pas d'éloges. Il lui a été durant ses six mois de fonctions ministérielles d'un apport inestimable. Il n'y a pas, à écouter Léné Sebgo, quelqu'un qui connaît aussi bien le secteur de la Santé, ses hommes que lui.

Et que le changement ne devrait être interprété comme le résultat de manques de résultats, mais comme un processus normal de mouvement de personnel pour obtenir encore de meilleurs résultats.

¼uvrer pour l'atteinte des OMD d'ici 2015

Prenant la parole, le secrétaire général entrant, Dr Amédée Prosper Djiguemdéa d'abord exprimé toute sa gratitude pour la confiance placée en lui à travers sa nomination au poste de coordination des activités du ministère de la Santé. « C'est un véritable honneur pour moi », dit-il.

Et de s'engager ensuite, à ½uvrer avec l'appui des différents acteurs du secteur de la santé à l'atteinte des OMD d'ici à 2015.

A son prédécesseur, il n'a pas manqué de rendre un vibrant hommage, souhaitant toujours bénéficier de son appui et de ses conseils.

Dr Djiguemdé a en outre souhaité un renforcement de la communication entre les différents maillons du département de la santé pour une meilleure coordination des activités et pour plus d'efficacité dans l'action.

Grégoire B. BAZIE

Lefaso.net

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

santé

AFP

En Afrique, "c'est la vie!", le rendez-vous santé des fans de séries

En Afrique, "c'est la vie!", le rendez-vous santé des fans de séries

AFP

Le ministre tunisien de la Santé décède lors d'un marathon contre le cancer

Le ministre tunisien de la Santé décède lors d'un marathon contre le cancer

AFP

Les nouvelles technologies transforment l'accès aux soins de santé en Afrique

Les nouvelles technologies transforment l'accès aux soins de santé en Afrique