mis à jour le

Se nourrir au Burkina : Les secrets des habitants du Centre-Nord en période de crise

Le Burkina Faso a beau être un pays de vocation agricole, avec 80% de la population occupée par le travail de la terre, la sécurité alimentaire y demeure une problématique préoccupante. Et le Centre-Nord du pays est loin d'échapper à cette situation chronique de précarité alimentaire.

En effet, une récente étude des chercheurs de l'Institut des Sciences des Sociétés (IN.S.S.) sur la question dans cette partie du Faso, atteste bien de cet état de fait.

« Assurer la sécurité alimentaire en période de volatilité des prix des denrées alimentaires », tel est le thème de cette étude menée à partir du mois d'août 2012 dans région du Centre-Nord, où 58, 3% des dépenses annuelles des ménages sont consacrées aux produits alimentaires, selon des données 2008 de l'Institut national des statistiques et de la démographie (INSD).

La première phase de cette étude de l'IN.S.S. (l'étude va se faire chaque année pendant 4 ans) s'est déroulée précisément dans la ville de Kaya (54 365 habitants) et la commune rurale de Nessemtenga.

La présente étude, essentiellement qualitative, a concerné plusieurs catégories de personnes. Il s'agit de leaders religieux, coutumiers ; de responsables administratifs, politiques ; de responsables associatifs, d'ONG ; de chefs de ménages. Commerçants, mendiants, agents de services techniques en charge de la sécurité alimentaire dans le Centre-Nord ont également été impliqués dans l'étude.

Gros commerçants, hauts cadres et femmes en sécurité alimentaire à Kaya

De façon générale, selon les résultats de l'étude, les commerçants détenteurs de grandes boutiques, les hauts cadres de l'administration publique et les femmes font partie des catégories socioprofessionnelles qui s'en sortent le mieux à Kaya en matière de sécurité alimentaire.

En revanche, la situation reste volatile chez les autres selon les périodes et la disponibilité des denrées alimentaires.

Ainsi lorsque les conditions sont bonnes, les repas dans les ménages sont généralement préparés à base de mil, de niébé ou de riz et sont consommés les matins, les midis et les soirs. Au petit déjeuner, on retrouve souvent la bouillie de mil, le thé et le pain. Mais, en période de crise alimentaire, les gens ont une consommation plus accrue des feuilles comestibles et du maïs.

Femmes, jeunes mariés, éleveurs, artisans,... les mieux lotis à Nessemtenga

Toujours selon les résultats de l'étude, les personnes qui s'en sortent mieux de façon générale à Nessemtenga sont les femmes, les commerçants, les fonctionnaires, les jeunes mariés, les éleveurs et les artisans. Les femmes vivraient mieux parce qu'elles n'ont pas trop de charges financières dans leurs foyers.

Les commerçants sont perçus comme des personnes ayant régulièrement de l'argent pour faire face à leurs besoins. Les fonctionnaires qui disposent d'un revenu permanent sont enviés, et les éleveurs peuvent vendre leur bétail pour résoudre un problème.

Ce qui n'est pas le cas, évidemment, pour la plupart des habitants du village.

Nous reviendrons sur d'autres aspects de l'étude dans nos prochaines éditions.

Grégoire B. BAZIE

Lefaso.net

Source : Rapport provisoire de l'étude « Assurer la sécurité alimentaire en période de volatilité des prix des denrées alimentaires »

Burkina

AFP

Pédagogique, ironique, mordant: les moment-clés du débat entre Macron et les étudiants au Burkina Faso

Pédagogique, ironique, mordant: les moment-clés du débat entre Macron et les étudiants au Burkina Faso

AFP

Le Burkina Faso lance la plus grande centrale solaire d’Afrique de l’Ouest

Le Burkina Faso lance la plus grande centrale solaire d’Afrique de l’Ouest

AFP

Journaliste tué au Burkina : le frère de Compaoré arrêté en France

Journaliste tué au Burkina : le frère de Compaoré arrêté en France

secrets

AFP

Afrique du Sud: la justice autorise un vote de défiance

Afrique du Sud: la justice autorise un vote de défiance

AFP

Algérie: les services secrets passent sous le contrôle direct de la présidence

Algérie: les services secrets passent sous le contrôle direct de la présidence

AFP

Scanner les pyramides d'Egypte pour découvrir leurs derniers secrets

Scanner les pyramides d'Egypte pour découvrir leurs derniers secrets

habitants

AFP

Maroc: échauffourées entre des migrants et des habitants de Casablanca

Maroc: échauffourées entre des migrants et des habitants de Casablanca

AFP

Zimbabwe: les habitants d'Harare prêts

Zimbabwe: les habitants d'Harare prêts

AFP

A Mogadiscio, des habitants désespérés

A Mogadiscio, des habitants désespérés