mis à jour le

Maroc : démission de six ministres de l'Istiqlal

Six ministres du parti l'Istiqlal, qui dirige la coalition avec le parti de la Justice et du Développement (PJD), qui a remporté les législatives de 2011, vont présenter leur démission au Premier ministre Abdelilah Benkirane, rapporte Le Figaro. Une décision qui serait due à un désaccord avec le gouvernement sur une réforme des subventions, a annoncé un responsable de cette formation conservatrice. En revanche, il n'est pas sûr que le roi accepte leur démission. Certains politologues affirment que la décision de ces ministres aurait été mûrement réfléchie et qu'ils auraient reçu le soutien du palais.

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

Maroc

AFP

France: Amine Harit choisit de jouer pour le Maroc

France: Amine Harit choisit de jouer pour le Maroc

AFP

Leila Slimani s'interroge sur la sexualité au Maroc

Leila Slimani s'interroge sur la sexualité au Maroc

AFP

Mondial-2018: choc Tunisie-RDC, Cameroun, Maroc et Ghana sous pression

Mondial-2018: choc Tunisie-RDC, Cameroun, Maroc et Ghana sous pression

démission

AFP

Congo: démission du gouvernement du Premier ministre Clément Mouamba

Congo: démission du gouvernement du Premier ministre Clément Mouamba

AFP

Tunisie: démission du gouverneur de Tataouine sur fond de troubles sociaux

Tunisie: démission du gouverneur de Tataouine sur fond de troubles sociaux

AFP

Tunisie: démission surprise du président de l'instance électorale

Tunisie: démission surprise du président de l'instance électorale

ministres

AFP

Le président nigérian assiste

Le président nigérian assiste

AFP

Nigeria: le président Buhari annule le conseil des ministres

Nigeria: le président Buhari annule le conseil des ministres

AFP

Au Lesotho, deux anciens Premiers ministres favoris des législatives

Au Lesotho, deux anciens Premiers ministres favoris des législatives