mis à jour le

Jean Bernard Padaré ministre de la justice du Tchad :" Une banque qui accepte qu’un dictateur puisse disposer plus d’une dizaine de milliards de FCFA, ça paraît suspect "

Le Tchad qui s'est félicité de l'inculpation de l'ancien dictateur tchadien Hissène Habré, pour crime de guerre et crime contre l'humanité, s'attaque désormais aux avoirs de l'ancien homme fort de Ndjaména. En effet, selon le ministre tchadien de la Justice Jean Bernard Padaré, " le gouvernement est en train de répertorier le patrimoine de Habré " qui, selon le gouvernement tchadien s'élèverait à plus de 20 milliards de FCFA. Le gouvernement tchadien dit avoir fait ses calculs selon le rapport de la Commission d'enquête sur Hissène Habré. Habré serait parti du pays avec environ sept milliards de francs CFA.

A cette somme ramassée dans toutes les banques tchadiennes, s'ajoutent des fonds secrets estimés à trois milliards. Le tout devrait valoir le double aujourd'hui, puisque le franc CFA a, entre temps, perdu 50% de sa valeur. On n'en est pas pas encore au procès que des voix autorisées s'élèvent pour évaluer la fortune de l'ancien chef de l'Etat du Tchad, et réclamer son rapatriement. S'adressant aux banques qui ont eu à gérer l'argent de Habré, Monsieur Jean Bernard Padaré, le ministre Tchadien de la justice a dit : « Une banque qui accepte qu'un dictateur puisse disposer plus d'une dizaine de milliards de FCFA, ça paraît suspect. C'est un blanchiment d'argent. Ces banques-là, qui sont des professionnelles, doivent au moins savoir à quoi s'en tenir. Ce n'est pas une affaire personnelle, mais c'est une affaire d'institution ». Si le gouvernement tchadien comme il l'espère arrive à récupérer le patrimoine d'Hissène Habré, et qu'en cas de condamnation pécuniaire à l'issue du procès de Habré et ses complices, ce sont ses biens qui serviront, premièrement au dédommagement des victimes.

REWMI.COM/MK

ministre

AFP

Egypte: l'ex-Premier ministre dit réexaminer sa candidature pour 2018

Egypte: l'ex-Premier ministre dit réexaminer sa candidature pour 2018

AFP

Maroc: le parti islamiste pousse son ex-Premier ministre vers la sortie

Maroc: le parti islamiste pousse son ex-Premier ministre vers la sortie

AFP

Esclavage en Libye: les conclusions de l'enquête "ne sauront tarder" assure un ministre

Esclavage en Libye: les conclusions de l'enquête "ne sauront tarder" assure un ministre

justice

AFP

Zimbabwe: la justice juge légal le coup de force de l'armée

Zimbabwe: la justice juge légal le coup de force de l'armée

AFP

Centrafrique: une sépulture

Centrafrique: une sépulture

AFP

Afrique du Sud: le sort d'Oscar Pistorius de nouveau devant la justice

Afrique du Sud: le sort d'Oscar Pistorius de nouveau devant la justice

Tchad

AFP

Corruption au Tchad et en Ouganda: un groupe chinois dément être impliqué

Corruption au Tchad et en Ouganda: un groupe chinois dément être impliqué

AFP

En Centrafrique, l'ombre toujours tutélaire du Tchad

En Centrafrique, l'ombre toujours tutélaire du Tchad

AFP

Six rhinocéros noirs sud-africains pour le Tchad

Six rhinocéros noirs sud-africains pour le Tchad