mis à jour le

SOUMAÏLA CISSE A MOPTI

C'est dans un stade Baréma Bocoum, rempli de militants, amis, partis alliés et sympathisants du parti de la poignée de main l'Union pour la République et la démocratie (URD) que Soumaïla Cissé a lancé dimanche sa campagne à l'élection présidentielle 2013. Depuis quatorze heures les militants habillés aux couleurs du parti et exhibant des photos du candidat ont pris d'assaut les gradins du stade. Sur la pelouse des installations de dernière génération d'écrans géants et de sonorisations de pointe permettaient de suivre en temps réel tout ce qui se passe en ce moment mémorable de la vie de l'URD. Les cris des militants scandant des slogans « Tako Kélen », « Soumaïla an b'i sa i no fè » se noyaient dans les mélodies d'une pléiade d'artistes venus du Burkina Faso et de l'intérieur du Mali.

Aux environ de 16 heures le candidat a fait son entrée sous les ovations du public. Tout de blanc vêtu débout dans un véhicule décapotable de la même couleur que ses habits du jour, Soumaïla Cissé a fait le tour d'honneur du stade pour saluer la foule enthousiaste. Il lui a fallu deux tours pour satisfaire la curiosité de nombreux militants qui cherchaient à voir le candidat de plus près.

Premier intervenant, le secrétaire général de la section URD de Mopti, Garba Yoro Samassékou s'est félicité du choix de sa ville pour abriter l'événement. Cet acte, a t-il dit, marquera l'histoire de Mopti et raffermira l'engagement des militants à redoubler d'efforts pour la conquête de la magistrature suprême du pays.

Avec Soumaïla Cissé, le parti a les moyens, la possibilité et l'obédience pour gagner les élections, cela parce qu'il a selon lui le profil, la culture, la capacité, l'audace et la dignité pour affronter dans la lucidité les trois grands défis de l'heure   que sont la crise du nord, les élections présentes et à venir, le dialogue et la réconciliation entre les Maliens a indiqué Garba Yoro Samassékou.

Le président des clubs de jeunesse  de soutien à la candidature de Soumaïla Cissé, Muncour et le président du FDR local ont  à tour à tour rassuré de leur engagement indéfectible à ½uvrer pour la mobilisation des électeurs à accompagner l'URD pour réussir le challenge de la réalisation du Mali nouveau au grand bonheur du peuple.

Le président du parti, président par intérim de l'assemblée nationale Younoussi Touré, a félicité et remercié les Mopticiens pour cette grande mobilisation. Il a souhaité l'adhésion des populations de la région de Mopti pour faire un choix éclairé et un vote utile afin de porter Soumaïla Cissé à la tête du pays Younoussi Touré  a invité les populations à sortir massivement pour le retrait des cartes Nina, un document indispensable pour le vote utile.

C'est sous un tonnerre d'applaudissements et au rythme de l'hymne du parti que Soumaïla Cissé a été accueilli au pupitre pour son adresse. Après les salutations d'usage il dira « oui, c'est à Mopti que nous sommes tous réunis pour lancer notre campagne électorale, mais aussi pour fêter une grande victoire malienne.  C'est en effet, la fin de l'Etat d'urgence! C'est aussi le début du retour à l'ordre constitutionnel. C'est la force des démocrates et des républicains, donc de tous les Maliens de croire que les valeurs républicaines triomphent toujours des difficultés qu'elles rencontrent». Seules les équipes unies et solidaires gagnent a dit Soumaïla Cissé qui a demandé aux militants de faire leur cette assertion, avant de livrer ses engagements ou son programme pour un Mali nouveau à l'assistance.

« Pour véritablement restaurer la grandeur légendaire et redevenir le grand Mali, il nous faut privilégier la compétence, l'expérience, la vision et le leadership avec des hommes et des femmes d'action. Avec le pacte pour l'émergence, je v½ux bâtir avec vous une société de développement avec création de richesses et d'emplois parce que je sais que le plein emploi est possible » a dit Soumaïla Cissé.

 Avant la fin de l'intervention du candidat de l'URD une grande pluie s'est abattue sur la ville, arrêtant la cérémonie avant terme. Ce que beaucoup de militants ont qualifié de bon présage.

D. COULIBALY

AMAP-Mopti

 

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

Mopti

AFP

Mali : 72 morts dans l'accident de pirogue dans la région de Mopti

Mali : 72 morts dans l'accident de pirogue dans la région de Mopti

La Rédaction

Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire

Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire

La Rédaction

Mopti : A COUTEAUX TIRES

Mopti : A COUTEAUX TIRES