mis à jour le

La Centrafrique au bord d'une castastrophe sanitaire selon MSF

La Centrafrique (RCA) est au bord d'une catastrophe sanitaire trois mois après la prise du pouvoir à Bangui par la coalition rebelle Séléka, accompagnée d'un pillage systématique des infrastructures de santé, a dénoncé mardi l'ONG Médecins sans frontières (MSF).

"Le coup d'Etat a plongé la RCA dans le chaos", rappelle MSF dans un rapport intitulé: "RCA: un pays abandonné à son sort?", en demandant une nouvelle fois au gouvernement de transition d'"assurer les conditions de sécurité nécessaires afin de permettre aux organisations humanitaires de porter secours à la population".

"Des pillages et attaques se produisent encore aujourd'hui dans la capitale. Les bâtiments publics, les ministères, les écoles, les hôpitaux ainsi que des maisons particulières ont été pillés et saccagés", indique MSF.

"Le système de santé n'a pas été épargné. Les structures du ministère de la Santé ont été pillées, et les médicaments, les outils de diagnostic, les archives des patients et même le mobilier ont été volés. La plupart du personnel médical s'est enfui en province", explique l'ONG.

"Toutes les organisations humanitaires travaillant dans le pays ont également été touchées (...) Les résidences des agences des Nations unies et des ONG internationales ont été pillées à de multiples reprises" à Bangui et leurs entrepôts en province cambriolés.

Résultat: dans un pays où le système de santé était dans un piteux état après des années de troubles et de crises à répétition, "le système d'approvisionnement en médicaments déjà défaillant est désormais totalement inexistant", s'alarme MSF.

Cette situation laisse présager "une aggravation des taux de mortalité dans les prochains mois", y compris pour des pathologies "courantes et soignables", comme le paludisme, avec "potentiellement une des plus graves pandémies de ces dernières années".

Le pillage des stocks de médicaments a également privé au moins 11.000 personnes séropositives de traitement.

Même les campagnes de vaccination sont touchées, déplore MSF. En mai, une campagne de vaccination contre la rougeole a concerné seulement 122.000 enfants à Bangui et ses environs, mais rien n'a pu être mis sur pied pour les 1,5 million d'enfants vivant en province.

AFP

Ses derniers articles: Au Zimbabwe en crise, des cliniques gratuites au secours d'une population aux abois  Quels enjeux pour les nouvelles négociations au Soudan?  L'épidémie d'Ebola exige un élargissement de la vaccination, selon MSF 

Centrafrique

AFP

Centrafrique : affrontements au quartier PK5 de Bangui

Centrafrique : affrontements au quartier PK5 de Bangui

AFP

Violations quotidiennes de l'accord de paix en Centrafrique (ONU)

Violations quotidiennes de l'accord de paix en Centrafrique (ONU)

AFP

L'accord de paix en Centrafrique "n'accorde pas l'amnistie" selon la Présidence

L'accord de paix en Centrafrique "n'accorde pas l'amnistie" selon la Présidence

MSF

AFP

L'épidémie d'Ebola exige un élargissement de la vaccination, selon MSF

L'épidémie d'Ebola exige un élargissement de la vaccination, selon MSF

AFP

Niger: un bureau de MSF attaqué dans le sud-est proche du Nigeria

Niger: un bureau de MSF attaqué dans le sud-est proche du Nigeria

AFP

Libye: MSF dénonce des taux "alarmants" de malnutrition parmi des migrants détenus

Libye: MSF dénonce des taux "alarmants" de malnutrition parmi des migrants détenus