mis à jour le

Pour lancer sa campagne : SoumailaCissé sur les terres d’ATT

4 des 28 candidats à l’élection présidentielle, dont le premier tour est prévu le 28 juillet, ont lancé ce week-end leur campagne. Si Ibrahim Boubacar Keita était au stade du 26 mars de Bamako, Modibo Sidibé a à Kayes et Dramane Dembélé à Sikasso, le candidat de l’Union pour République et la Démocratie (URD) avait pris rendez-vous avec ses militants à Mopti, le dimanche 7 juillet. La veille, la soixantaine d’hôtels que compte la ville de Mopti avait fait le plein. Tout Mopti était à l’effigie de SoumailaCissé.

 

 

Le mercredi déjà, à minuit, le ton de la campagne a été donné par une caravane de militants qui a sillonné les villes de Mopti et de Sévaré. Les quelques électeurs indécis ont été invités, à travers des hauts-parleurs perchés sur des voitures, à aller écouter le projet de société du candidat. Message reçu cinq sur cinq. En effet, les militants et sympathisants du candidat de l’URD ont pris d’assaut dès 12 heures le stade BaremaBoucoum de Mopti. Avant 15 heures, heure de démarrage du meeting, le stade rejetait du monde.

 

 

Dans son discours, SoumailaCissé a présenté à la foule ses commandements pour changer le Mali et lui redonner l’espoir. Il veut un Mali uni et fier. Avec le soutien de tous les maliens et de toutes les maliennes, SoumaïlaCissé prend l’engagement de consacrer toute son énergie, toutes ses compétences et toute son expérience pour mener les seuls combats qui vaillent: maintien de l’unité nationale et de la paix;  éradication de la pauvreté, amélioration de l’éducation, de la santé et des services sociaux de base. Pour mener ces combats, le candidat de l’URD propose aux maliennes et aux maliens son « Programme pour un Mali nouveau »  qui se décline en une série d’actions à court et moyen termes pour servir de tremplin au développement durable de notre économie dans un esprit de justice et de solidarité. Il s’agit de consolider les institutions constitutionnelles et le contrôle de l’action gouvernementale par le parlement ; de moderniser les forces de défense et de sécurité ; de bâtir une administration moderne, impartiale et proche des Maliens ; d’améliorer l’administration de la justice; de donner un nouveau souffle à la décentralisation et de mettre les intérêts nationaux au c½ur de notre diplomatie. Soumaila entend aussi bâtir une société civile active, responsable, et engagée. Il se propose de donner une nouvelle impulsion à la presse; de faire des Maliens de l’extérieur des acteurs publics et de développer un dialogue social constructif et apaisé. Le candidat veut également  travailler à la croissance d’une économie compétitive, durable et juste, dont le secteur privé deviendra le moteur. L’amélioration du cadre des affaires et le financement de l’économie constituent des priorités du candidat, de même que l’aménagement des zones industrielles  et la mise en place de politiques sectorielles d’accompagnement. Soumaila veut enfin  faire des jeunes et des femmes un véritable atout pour l’avenir.

 

 

A Mopti, les populations se réjouissent d’avoir été honorées par Soumaila Cissé. En récompense, ils lui promettent une victoire écrasante. Selon des indiscrétions, les Mopticiens ont reçu de l’ancien président ATT qui, depuis son exil dakarois, ne tarit pas d’éloges sur SoumailaCissé.

 

Abdoulaye Guindo, Envoyé spécial

 

 

 

SoumailaCissé redonne le sourire aux hôteliers de Mopti

Les hôtels de Mopti et de Sévaré, fermés plus d’un an suite à l’occupation des régions du nord par les jihadistes, ont retrouvé leur ambiance le temps d’un week-end end. Cela, suite à la cérémonie de lancement de la campagne du candidat de l’URD, SoumailaCissé.

 

 

 

La région de Mopti, avec des localités comme Bandiagara et Djénné, était une destination privilégiée des touristes européens. Lors des saisons touristiques, les touristes y convergaient par milliers à travers des vols charters. Les 60 hôtels que compte la région de désemplissaient pas. Cependant, suite à l’occupation d’une partie du territoire, les ambassades des pays européens ont interdit le Mali à leurs ressortissants.Depuis, les hôteliers vivent la misère. Beaucoup d’entre eux ont fermé, d’autres réduire le personnel. Ce week-end , tous les promoteurs d’hôtels ont retrouvé le sourire. En effet, SoumailaCissé ayant décidé de lancer sa campagne à Mopti, tous les cadres proches du candidat se sont retrouvés à Mopti. Les hôtels ont donc fait le plein. Dounerou Dolo, promoteur de l’hôtel « Via Via » nous dira que par manque de place à Mopti et Sévaré, certains voyageurs venus de      Bamako ont été obligés d’aller dormir dans les hôtels de Bandiagara, ville située à 60 km de Sévaré, pour ensuite revenir le dimanche en vue du meeting. « Il y a plus d’un an que nous n’avons jamais eu autant de clients. Nous avons fait des recettes qui nous permettront de tourner encore quelques mois », ajoute Dolo en souriant.

 

Abdoulaye Guindo

 

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

campagne

AFP

Gambie: la campagne électorale, un rare moment de pluralisme

Gambie: la campagne électorale, un rare moment de pluralisme

AFP

Elections municipales au Mali: fin de campagne sur fond de critiques

Elections municipales au Mali: fin de campagne sur fond de critiques

AFP

Mali: ambiance morose au lancement de la campagne pour les élections municipales

Mali: ambiance morose au lancement de la campagne pour les élections municipales