mis à jour le

Deuxième session ordinaire de la Cour d’assises de Bamako : Accusé d’incendie volontaire, Sékou Diakité disculpé par la Cour d’assises

Il a fallu moins d’une heure de procès aux juges pour rendre le verdict de cette affaire. L’accusé Sékou Diakité lors de sa comparution à la barre a nié les faits. Tout en soutenant qu’il ne savait pas comment cet incendie s’est déclaré.

 

 

Bougou Coulibaly qui avait témoigné la culpabilité de l’accusé devant le juge instructeur n’a pas comparu à la barre pour confirmer ses propos.

 

 

 

Pour faute de preuve et manque de témoin, la Cour dans sa sagacité, a déclaré Sékou Diakité non coupable des faits qui lui sont reprochés. Par conséquent, il a été purement et simplement relaxé.

 

 

 

Rappel des faits

 

Dans la nuit du mercredi 25 au jeudi 26 février 2012, vers une heure du matin, le susnommé Toro Coulibaly, l’un des voisins de la victime en la personne de Keffa Coulibaly réveilla ce dernier pour l’informer que son grenier avait pris feu. Il sortit alors pour constater les faits. Ses cris alertèrent les gens qui sont venus de part et d’autre pour éteindre le feu mais leurs efforts ont été vains. La toiture et le contenu furent entièrement consumés.

 

 

Mécontent de cette situation, Keffa Coulibaly soupçonna une fois de plus son gendre Sékou Diakité tout en portant plainte contre ce dernier l’accusant d’avoir incendié volontairement son grenier.

Interpellé, Sékou Diakité n’a pas reconnu les faits d’incendie volontaires à lui reprocher tant à l’enquête préliminaire que devant le magistrat instructeur.

 

 

Cette dénégation ne saurait prospérer car il résulte du témoignage de Bougou Coulibaly affirmant que la nuit des faits, ils ont constaté des traces de pieds de l’auteur qu’ils ont suivies jusqu’à un endroit où un vélo était stationné. C’est en suivant les traces de ce vélo qu’ils ont fini par se retrouver au domicile de Sékou Diakité.

 

 

L’accusé s’est contenté de clamer son innocence mais n’a pu produire aucun témoignage prouvant que cette nuit il n’était pas sorti de  chez lui.

Bandiougou DIABATE

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

Bamako

AFP

Mali: fermeture des bureaux du producteur d'or Randgold

Mali: fermeture des bureaux du producteur d'or Randgold

Liberté publique

Le Mali se dirige t-il vers une «IBKcratie»?

Le Mali se dirige t-il vers une «IBKcratie»?

AFP

Mali: un mort et des blessés dans des heurts

Mali: un mort et des blessés dans des heurts