mis à jour le

Célébration du début du jeûne, Mosquée de Paris, août 2010 / AFP
Célébration du début du jeûne, Mosquée de Paris, août 2010 / AFP

Le gros pataquès du début du ramadan en France

Il était censé commencer aujourd'hui, mais finalement, non. Ce sera demain.

L'histoire retiendra qu'un début de ramadan aura rarement été aussi confus en France. Depuis le mois de mai, les fidèles musulmans avaient été informés par le CFCM (Conseil français du culte musulman) que la période du jeûne débuterait ce 9 juillet 2013.

Même si la nouvelle avait étonné plus d'un musulman, habitués à s'en tenir à la «nuit du doute» qui détermine généralement la date du ramadan, beaucoup ont effectivement commencé le rite sacré. Le CFCM avait expliqué que les dates du 9 juillet pour le début du jeûne et du 8 août pour l'aïd-el Fitr avaient été le résultat de calculs astronomiques.

Et puis, coup de tonnerre, en mi-journée, alors que la plupart des musulmans de France ont commencé le jeûne, la Mosquée de Paris annonce que ce sera finalement le 10 juillet. Le CFCM s'arc-boute sur ses savants calculs, puis quelques heures plus tard, par la voix de son actuel président, Dalil Boukakeur, lâche prise et s'aligne sur la position de la Mosquée de Paris.

«La grande majorité des fidèles a voulu suivre l'Arabie Saoudite et d'autres qui commenceront le ramadan le 10 juillet. Vox populi, vox dei! Nous avons donc décidé de nous adapter à ce souhait de la communauté musulmane», a fait savoir au Monde, Dalil Boubakeur.

Dans tous les cas, pendant un mois les croyants devront s’abstenir de s’alimenter, de boire et d'avoir des relations sexuelles du lever au coucher du soleil. Le ramadan est l’un des cinq piliers de l’islam, avec la profession de foi, la prière, l’aumône et le pèlerinage.

Dans les autres pays arabes, il n'y aura pas eu la même cacophonie qu'en France. Tous ont dû attendre la fameuse «nuit du doute» d’hier pour fixer le début du mois du ramadan. Ainsi donc, en Arabie Saoudite, aux Emirats Arabes Unis, au Koweït et au Qatar, tout commence le 10 juillet. Il en est de même pour le Maroc, l’Algérie, la Tunisie et tous les autres pays du Maghreb.

En France, ils sont près 3,5 millions de musulmans à suivre le ritue, selon des chiffres de l'IFOP de 2009.  Et, selon les calculs des oulémas de la Mecque, le ramadan 2013, aura des journées de jeûne les plus longues depuis 33 ans. En effet, le mois sacré démarrant en pleine période estivale, où le soleil se couche tard, il faudra compter en moyenne 15 heures de jeûne par jour pendant 30 jours. Bon courage et tous nos vœux!

Slate Afrique

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: En Gambie, une dictature vieille de 22 ans s'achève dans les urnes  Une télé marocaine maquille des femmes victimes de violences conjugales  Surprise, les mosquées marocaines s'engagent contre le changement climatique 

Ramadan 2013

Havre de paix

Algérie: quand les Kabyles donnent une leçon de démocratie

Algérie: quand les Kabyles donnent une leçon de démocratie

Témoignage

Moi, Algérien, j'ai mangé en public pendant le ramadan

Moi, Algérien, j'ai mangé en public pendant le ramadan

Ramadan 2013

Pour l'aïd, le prix des vêtements flambe en Algérie

Pour l'aïd, le prix des vêtements flambe en Algérie

CFCM

group promo consulting

Le ramadan se termine ce mercredi soir selon le CFCM (France)

Le ramadan se termine ce mercredi soir selon le CFCM (France)

Ramadan 2013

La fin du ramadan, c’est ce soir ou demain?

La fin du ramadan, c’est ce soir ou demain?

lnt

Ramadan: grosse confusion autour de la date, le CFCM rétropédale

Ramadan: grosse confusion autour de la date, le CFCM rétropédale

islam

Religion

Pourquoi les mots de Mohammed VI contre le djihadisme sont si précieux

Pourquoi les mots de Mohammed VI contre le djihadisme sont si précieux

Plage

En Algérie, le burkini est «une négociation entre la femme et la société»

En Algérie, le burkini est «une négociation entre la femme et la société»

terrorisme

«Un seul terroriste a tué 38 personnes à Sousse, un seul en a tué 84 à Nice»

«Un seul terroriste a tué 38 personnes à Sousse, un seul en a tué 84 à Nice»