mis à jour le

Un enseignant décède, suite à un braquage

Ouagadougou,(AIB)-Victime d'un braquage à main armée, Mamane Koidima, un instituteur de 31 ans, a succombé le mercredi 3 juillet 2013, à l'hôpital Yalgado, suite aux trois coups de feu reçus le 29 juin dernier, alors qu'il regagnait son poste à Toutourgou, un village situé à 15 km au Sud-Est de Kompienga. Avec l'émergence des collectivités territoriales, le programme ADELE dans sa nouvelle phase soutient le renforcement de la concertation, les collectivités, les organisations socioprofessionnelles et (...) - Société & culture

Sidwaya

Ses derniers articles: Mise en place du Sénat : le président du Faso rencontre l'Eglise protestante  Rwanda : au moins un mort dans une attaque  Egypte : le procès de Moubarak ajourné au 19 octobre 

enseignant

AFP

Un Kényan sacré meilleur enseignant du monde

Un Kényan sacré meilleur enseignant du monde

AFP

Soudan: manifestation contre la mort en détention d'un enseignant

Soudan: manifestation contre la mort en détention d'un enseignant

AFP

Un enseignant kényan pourrait recevoir 1 million de dollars pour son combat contre l'extrémisme

Un enseignant kényan pourrait recevoir 1 million de dollars pour son combat contre l'extrémisme

braquage

AFP

Côte d'Ivoire: un mort, des blessés dans un braquage

Côte d'Ivoire: un mort, des blessés dans un braquage

Actualités

Braquage sur l’axe Pissila-Kaya : Plus de  40 millions FCFA emportés

Braquage sur l’axe Pissila-Kaya : Plus de 40 millions FCFA emportés

Nabil

Axe Ouagadougou-Boromo : Double braquage

Axe Ouagadougou-Boromo : Double braquage