mis à jour le

Un enseignant décède, suite à un braquage

Ouagadougou,(AIB)-Victime d'un braquage à main armée, Mamane Koidima, un instituteur de 31 ans, a succombé le mercredi 3 juillet 2013, à l'hôpital Yalgado, suite aux trois coups de feu reçus le 29 juin dernier, alors qu'il regagnait son poste à Toutourgou, un village situé à 15 km au Sud-Est de Kompienga. Avec l'émergence des collectivités territoriales, le programme ADELE dans sa nouvelle phase soutient le renforcement de la concertation, les collectivités, les organisations socioprofessionnelles et (...) - Société & culture

Sidwaya

Ses derniers articles: Mise en place du Sénat : le président du Faso rencontre l'Eglise protestante  Rwanda : au moins un mort dans une attaque  Egypte : le procès de Moubarak ajourné au 19 octobre 

enseignant

AFP

Enseignant guinéen tué

Enseignant guinéen tué

AFP

Enseignant guinéen tué

Enseignant guinéen tué

AFP

Le village d'un enseignant soudanais tué en détention a soif de justice

Le village d'un enseignant soudanais tué en détention a soif de justice

braquage

AFP

Côte d'Ivoire: un mort, des blessés dans un braquage

Côte d'Ivoire: un mort, des blessés dans un braquage

Actualités

Braquage sur l’axe Pissila-Kaya : Plus de  40 millions FCFA emportés

Braquage sur l’axe Pissila-Kaya : Plus de 40 millions FCFA emportés

Nabil

Axe Ouagadougou-Boromo : Double braquage

Axe Ouagadougou-Boromo : Double braquage