mis à jour le

Un mouvement de magistrats pour plus d'efficacité

Une session ordinaire annuelle du Conseil supérieur de la magistrature (CSM) s'est tenue à huis-clos, le lundi 8 juillet 2013 au palais de Kosyam, sous la présidence du chef de l'Etat, Blaise Compaoré. Un mouvement de magistrats était essentiellement à l'ordre du jour. A l'abri des regards, les membres du Conseil supérieur de la magistrature, avec en tête le président du Faso, président du conseil, Blaise Compaoré, se sont penchés sur un mouvement de magistrats, à l'occasion de la session ordinaire du (...) - Politique

Sidwaya

Ses derniers articles: Mise en place du Sénat : le président du Faso rencontre l'Eglise protestante  Rwanda : au moins un mort dans une attaque  Egypte : le procès de Moubarak ajourné au 19 octobre 

magistrats

AFP

Algérie: des magistrats refusent de superviser la présidentielle

Algérie: des magistrats refusent de superviser la présidentielle

AFP

Mali: les législatives reportée d'un mois en raison d'une grève des magistrats

Mali: les législatives reportée d'un mois en raison d'une grève des magistrats

AFP

Burkina: le Conseil d'Etat annule des sanctions contre des magistrats

Burkina: le Conseil d'Etat annule des sanctions contre des magistrats